Dress code et petits secrets – Marianne Levy

Aujourd’hui je vais vous parler de « Dress code et petits secrets », le livre que toute parisienne qui se respecte se doit d’avoir lu (ou se doit de lire de toute urgence !).

« Dress code et petits secrets » est le genre de livre que l’on arrive pas à quitter une fois que l’on a commencé.

Pour être honnête, le temps pour lire m’a beaucoup manqué ces dernières semaines, résultat j’ai lu le bouquin de façon assez décousue. Mais je peux vous assurer que je maudissais les arrêts de métro qui défilaient trop vite ou le sommeil qui s’emparait de moi trop tôt m’obligeant à lâcher mon Kindle alors que les chapitres suivants m’imploraient de continuer.

« Dress code et petits secrets » c’est un roman bien écrit, une plume légère et envoûtante comme j’aime tant … mais c’est aussi et surtout une histoire qui fait écho aux événements de la (ma) vie.

levy_dress_code_et_petits_secrets.jpg.jpg

L’histoire

Capucine n’aime plus son mari, Jack. Mais Capucine aime Paris et ses grands magasins. Elle aime surtout le Big Store. S’y promener, regarder avec curiosité les gens qui y dépensent leur argent, philosopher sur la vie …

Mais un jour, lors d’une de ses sorties au Big Store, Capucine fait une rencontre qui va changer son quotidien : Karine, alias K. Alors qu’elle travaille dans un SPA de luxe, Karine a les mêmes considérations que Capucine. C’est sûr, ces deux là vont s’entendre.

Elles décident alors de donner un nouveau sens à leur vie en créant Chic, une blogueuse mode. Mais le succès est immédiat, Capucine et Karine vont devoir affronter la célébrité en créant une identité aussi secrète que distinguée à Chic. Mais la vie des deux amies va vite se transformer en un cauchemar quand la télé va s’en mêler …

Les (belles) rencontres de la vie

Le thème de la rencontre est pour moi au cœur de ce roman.

Lorsqu’on rencontre Capucine, on perçoit une femme qui se sent seule et qui ne trouve pas réellement sa place dans la / sa vie.

Lorsqu’on rencontre Karine, on perçoit une femme dotée d’une forte personnalité, qui a ses idées, qui les assume et qui n’a pas peur d’aller de l’avant.

Lorsque Capucine rencontre Karine, on se dit que malgré leurs personnalités différentes, ces deux là vont bien s’entendre !

Mais cette rencontre apporte bien plus qu’un simple « début d’histoire » au roman : en effet, on apprend à connaître les personnages de Capucine et Karine en même temps que leur « nouvelle complice » et on peut ainsi comprendre les raisons pour lesquelles elles vont s’entendre, vont faire les choix qu’elles feront, agiront comme elles le feront …

Petit à petit, on intègre le duo et leurs petits secrets, on devient la petite souris qui sait des choses que personne d’autre ne sait / ne doit savoir … L’auteur nous met dans la confidence, et en tant que lecteur j’avais presque l’impression d’avoir l’exclusivité, la sympathie de l’auteur et de ses personnages car on me laissait faire partie du secret et donc de l’histoire !

On devient le témoin de leur amitié, de leur projet, de leurs choix … et de leur vie.

Mais à nouveau, et quand on s’y attend le moins, une nouvelle rencontre se produit : M. Pour ne pas révéler trop de détails et spoiler les futurs lecteurs que vous êtes, je n’en dirai pas plus sur ce personnage, les conditions de la rencontre … je vous laisse vous faire votre opinion ;).

L’auteur offre ainsi au lecteur un rebondissement qu’il n’attendait pas et qui donne une nouvelle dimension à l’histoire d’une part et à l’amitié d’une autre (c’est du moins mon point de vue).

Changer de robe pour changer de vie : tout un projet

Mais sinon … derrière cette belle rencontre, que trouve-t-on ? On trouve une histoire, un projet, une folie même …

Car une fois que les deux amies se sont trouvées, elles ne comptent pas s’arrêter là ! Et comme elles le comprennent très vite « elles seront bien plus fortes à deux que seules ! ».

Alors le projet c’est Chic : une blogueuse mode. Parce que C et K les tendances et la mode, ça les connait !

Petit à petit, Chic donne des conseils et se fait remarquer mais très vite, tout s’accélère. Le tout-Paris est aux trousses de cette blogueuse, les habitants du quartier savent qu’elle est tout près mais personne ne sait qui elle est …

Prises dans un tourbillon, qui va vite devenir un cauchemar, C et K vont devoir rivaliser d’ingéniosité pour cacher leur création, autant que pour en faire sa promotion et profiter de cet engouement médiatique.

Mais quand, justement les médias s’en mêlent, tout se dérègle. C et K se retrouvent prises dans la folie de la télé-réalité (tellement « en vogue » actuellement qu’il aurait été dommage de se passer d’une telle aubaine pour le roman).

C, K et M sont alors liées par un secret commun qu’elle doive protéger, presque au péril de leur vie. La rencontre du début semble tellement loin … et pourtant, on ne peut que penser au chemin parcouru par les 3 personnages.

Ce roman nous fait donc passer par des phases totalement différentes mais en même temps absolument nécessaires et complémentaires : une rencontre, des discussions, des connaissances, des idées, un projet, des secrets, des difficultés, une rencontre, la confiance, des peurs, des désillusions, des désaccords, de l’altruisme … Au fond, ce que l’on retient du bouquin c’est que ces personnages qui ne se connaissaient pas ont partagé bien plus qu’une rencontre, bien plus qu’un projet … Elles ont partagé un moment de leur vie, elles se sont trouvées, se sont aidées, et comme dans la vie réelle … on ne garde pas uniquement en mémoire les difficultés et le résultat, mais surtout le chemin parcouru et les souvenirs qui nous rendent tellement heureux et vivants lorsqu’on les vit, et lorsqu’on y repense.

Mon avis

« Dress code et petits secrets » est un livre qui m’a marqué par sa justesse.

J’aime quand un auteur comprend et présente un personnage auquel je puisse facilement m’identifier de par les difficultés, les peurs, les événements qu’il rencontre.
Si j’ai axé ma critique sur les belles rencontres et les projets « communs » c’est justement parce que, coïncidence ou non, j’ai lu ce livre pile au moment où j’ai pris conscience des rencontres qui avaient eu lieu dans ma vie et de ce qu’elles m’avaient apportées.

« Dress code et petits secrets » est le premier roman de Marianne Levy alors oui, il y a des choses à améliorer, mais je retiens surtout que le style est fluide et léger, que c’est agréable à lire, que l’histoire est bien construite, prenante et que les thèmes choisis sont abordés avec beaucoup de sincérité, de réalisme et de cohérence.

Pour suivre Marianne Levy sur Twitter c’est –> ici <–
Pour suivre la page Dress Code et Petits Secrets sur Facebook c’est –> par là <–

Laisser un commentaire