CupcakeClub – Péché Mignon – Donna Kauffman

La semaine passée, j’étais de retour à Sugarberry avec « Péché mignon », le troisième tome de la saga Cupcake Club.

Rappelez-vous, je vous en avais déjà parlé ici.

Quel plaisir de retrouver cette petite ville, ses délices sucrés, ses personnages et sa nouvelle « romance ».

kauffman_t3_peche_mignon.jpg

L’histoire

Dans ce nouveau tome, on fait la connaissance de Kit, qui arrive à Sugarberry après avoir tout perdu. Au terme d’un procès contre son beau-frère, Kit a en effet perdu la pâtisserie créée par son arrière grand mère. Alors qu’elle compte repartir à zéro, elle apprend que Morgan Westlake, qui n’est autre que le frère des avocats qui sont responsables de la perte de l’établissement familier, est aussi venu s’installer à Sugarberry avec Lilly, sa nièce.
Alors que son attirance pour Morgan est évidente, Kit va devoir s’armer de courage pour l’oublier … ou pour lui faire confiance malgré son nom de famille.

Retour à Sugarberry

Quel plaisir de découvrir ce troisième tome !

J’avais eu du mal à entrer dans l’histoire du deuxième tome et j’ai eu peur qu’il se passe la même chose avec le troisième tome.
En effet, le livre commence avec 2 chapitres de présentation du contexte, et donc des différents personnages, malheureusement, tellement de personnages ont été présentés que j’ai eu beaucoup de mal à comprendre qui était qui, qui faisait quoi, qui était « gentil », qui était « méchant » …

J’ai relu certains passages plusieurs fois mais je n’ai pas réussi à tout suivre (et me souvenir de qui était qui par rapport à qui ^^). Malgré tout, je me suis accrochée et j’ai continué ma lecture.

Très vite le « puzzle » s’est mis en place dans mon esprit et j’ai réussi à différencier les personnages importants des personnages « secondaires ».

Kit et Morgan étant le « couple phare » de ce tome, j’ai préféré me concentrer sur la présentation de leurs personnages et les raisons de la présence de Kit à Sugarberry au détriment des nombreux autres personnages. Et cela n’a, en aucun cas, affecté ma compréhension de l’histoire.

Oublier son passé, vivre son présent, préparer son avenir

Une fois « sur ma lancée », je suis vite devenue « accro » aux personnages et à la situation.

Je passerai sur le fait de préciser que les personnages sont attachants (ça me donne l’impression de me répéter) …

Kit est une jeune femme qui a « tout » perdu : son boulot, son entreprise, sa famille, sa confiance, la confiance de ses employés… Elle veut juste repartir de zéro. Elle veut se donner une chance en se créant une vie personnelle en dehors de sa vie professionnelle, elle veut oublier les mauvaises décisions du passé et ne sait pas trop ce qu’elle est en droit d’attendre de l’avenir.

Morgan, quant à lui, est devenu, à la suite du décès de son frère et de sa belle sœur, le tuteur légal de leur fille Lilly. Loin de la sphère familiale, il veut s’épanouir et offrir une vie paisible à sa nièce. Il semble serein et confiant malgré ses craintes sur sa capacité à élever un enfant.

Le poids de la famille

Dans ce tome, Donna Kauffman évoque l’héritage et le poids de la famille dans la vie des personnages mais également dans leurs décisions.

Concernant Kit, elle est persuadée d’avoir déçue son arrière grand-mère, sa grand-mère et sa mère en laissant tomber l’entreprise familiale. De même qu’elle se sent trahie par sa propre sœur, ce qui la pousse à se couper de sa seule famille restante.

Au contraire, Morgan a décidé de fuir sa famille, ses choix étant trop opposés et non soutenus par sa famille. Ayant ouvert les yeux et décidé de son propre avenir, il a refusé les choix dictés par sa mère.

Au final, le poids de la famille d’une part et l’héritage familial d’autre part ont entrainé un sentiment de crainte dans la possible reproduction de ce schéma.

Bien que Morgan soit sûr de ses choix, les assume et ait confiance en lui, on sent que c’est un poids difficile à (sup)porter.

Même si on est dans de la romance, même si on est dans une histoire inventée et racontée, les thèmes abordés sont universels. Amour, confiance, trahison, famille sont très souvent liés et il est difficile de se construire un avenir sans avoir l’impression de trahir ses proches.

Voir que ces thèmes sont souvent abordés démontre bien que la construction de soi passe par la connaissance et l’acception de soi et qu’il faut trouver le juste équilibre face au poids de la société ou de sa famille.

Cette conclusion s’éloigne peut-être du sujet du livre, mais finalement, encore une fois, à travers une romance, on se sent moins seul(e), la vie nous apparaît moins injuste et le bonheur semble à portée de main !

4 thoughts on “CupcakeClub – Péché Mignon – Donna Kauffman

  1. J’aime beaucoup ta critique.
    J’ai dévoré ce livre dès que je l’ai eu entre les mains. Le thème de la famille est très bien abordés selon moi, on peut voir les deux aspects que l’on retrouve partout dans notre société.
    On s’identifie au personnage, on ressent son mal être.
    J’ai été triste une fois encore d’arriver à la fin du livre et de devoir dire au revoir à nos protagonistes.
    Donna m’a encore fait rêvé avec ce livre et me donne très envie d’aller vivre dans cette petite ville, où il fait bon vivre.

  2. Ce livre a l’air sympa, j’aime bien ta critique 🙂
    J’ai vu que tu es nouvelle sur Hellocoton (étant moi aussi une « hellocotoneuse » http://www.hellocoton.fr/mapage/lapetitefrenchie ^^), si tu as des questions ou besoin d’aide n’hésite pas à me demander, je serai ravie de t’aider!! 😉
    Aussi, si ça peut t’intéresser, je tiens un blog mode depuis peu de temps (http://la-petite-frenchie.blogspot.fr/ ), n’hésite pas à m’y donner ton avis et tes conseils pour que je puisse m’améliorer ! 🙂 J’espère qu’il te plaira et bonne continuation pour ton blog! 🙂

Laisser un commentaire