Beautiful Bastard – Christina Lauren

Ahahah !! J’ai résisté à 50 nuances de Grey mais j’ai cédé à Beautiful Bastard ! Et oui !

Un vendredi soir, il y a près d’un mois, lors d’échanges SMS, une amie me dit qu’elle bouquine. Fidèle à moi-même, je lui demande ce qu’elle lit. Sa réponse « Je lis un truc super chaud, qui te fait monter la température corporelle en 1,5 seconde … Beautiful Bastard. ! ».

Tiens Beautiful Bastard. J’ai lu une critique sur un blog mais pas de surplus d’intérêt.

Quelques jours plus tard, je tombe sur un article dans un des nombreux magazines féminins que j’aime feuilleter !

Alors ça commence à me titiller si j’ose dire. Je lis l’article, le résumé. Hmm ça ressemble romance comparée, en version plus soft, à 50 nuances de Grey. Alors un jour, sans savoir si je le lirai, j’ai chargé l’ebook sur mon Kindle.

Quand la semaine passée … après avoir terminé « Le Gardien de Phare » de Camilla Lackberg, je suis sur la plage, j’ai envie de lire une histoire « rapide » et totalement « romance », j’allume mon Kindle… Et Beautiful Bastard me fait de l’œil !

Je me dis « bon, bah je vais le lire, on verra bien ». Alors j’ai vu. Où plutôt j’ai lu.

Lauren_Beautiful_bastard

L’histoire

Chloé Miles est l’assistante stagiaire de Bennet Ryan. Depuis plusieurs mois, Chloé supporte son patron antipathique et rêve de la future carrière qu’elle se construit à force de professionnalisme, de sérieux et de travail.
Mais quand Bennet lui dévoile de nouvelles intentions à son égard, le quotidien professionnel et personnel du patron et de sa secrétaire s’en trouvent fortement impactés.
Quelles seront alors les conséquences de ce petit jeu sur leurs vies respectives ?

Chaud devant !

Ah bah pour être chaud … le bouquin est aussi chaud que les températures extérieures de ces derniers jours.
Mais mon avis sur le livre est un peu mitigé.

J’ai aimé l’histoire en elle-même : un patron et sa secrétaire sexy mais une relation impossible dû au professionnalisme des personnages.

J’ai aimé le style du roman avec l’alternance du narrateur : une fois Chloé, une fois Bennet. Une permutation des points de vue qui offre un dynamisme certain à l’histoire et permet de connaître les émotions des deux personnages dans un seul « Je ».

Mais … 

… j’ai beaucoup moins aimé le côté « sexe » de l’histoire.

Alors oui me direz-vous … j’étais prévenue … mais quand même !! Et c’est peut-être là la différence entre un roman chick-lit ou une romance et Beautiful Bastard mais c’est comme ça !

Les scènes de sexe se suivent et se ressemblent, sans jamais, et je tiens à le préciser, pencher du côté SM, vulgarité ou dégradation de la relation en elle-même.

L’auteur nous plonge dans l’intimité de ce couple et de leurs attirances mutuelles. Mais toutes les scènes manquent cruellement de surprise. Chaque chapitre équivaut à une scène de sexe et chaque scène de sexe se voit « rejouer » dans le même contexte, les mêmes intentions, entraînant les mêmes questions « post-acte ».

Mon avis

Vous voulez un livre sympathique, sans prise de tête, rapide à lire, qui offre une petite dose de chaleur ? N ‘hésitez pas !

Si vous préférez une romance bien ficelée avec des personnages plus attachants, je vous conseille plutôt les sagas Lucky Harbor, Cupcake Club ou Frères Gamble.

En tout cas, je vous assure que vous passerez un bon moment, torride et avec ce livre fait pour les vacances au soleil !!

One thought on “Beautiful Bastard – Christina Lauren

Laisser un commentaire