22 Décembre : I love le cirque !

avent_blog_22

J’aime le cirque. J’ai toujours aimé le cirque.

Origine
J’ai découvert le cirque quand j’étais jeune (quand j’avais 7/8 ans quoi) avec Arlette Gruss. J’ai découvert Pinder, les cirques de village, la fête du cirque de Lille. Mais jusqu’à mes 16/17 ans c’est toujours Arlette Gruss qui avait mes faveurs.

Je me souviens une fois à Lille, ma maman m’avait offert la place pour ma fête. J’avais ouvert l’enveloppe le dimanche vers midi. La représentation était à 15h. J’avais vite compris pourquoi elle m’avait demandé de faire mes devoirs la veille en me disant « on sait jamais ce qui peut y avoir demain, si ça se trouve tu n’auras pas le temps de faire tes devoirs, avance toi maintenant !« . Mais bien sûr, « on sait jamais« .

Je me souviens que c’est le jour où, armée de mon programme, j’ai rencontré Arlette Gruss et qu’elle a laissé sa signature à la première page de mon programme.

Changement
En 2004, Lille est Capitale Européenne de la Culture. Un jour je prends des places pour un concert … qui sera annulé quelques semaines plus tard. Ma maman et moi allons les faire rembourser quand on voit une affiche pour le Cirque du Soleil. Ma maman me dit qu’elle en a déjà entendu parler et que ça pourrait me plaire. Je fais confiance à ma maman et on échange les places du concert pour le spectacle « Saltimbanco ».

Rentrée a la maison, je regarde un peu sur internet les articles et vidéos et me dit que ça a l’air vraiment sympa. Aux alentours du 19 décembre (si mes souvenirs sont bons), nous nous sommes donc rendus pour la première fois sous le chapiteau du Cirque du Soleil.

Découverte
Je ne me souviens plus de ma première impression, mais je pense que j’ai été impressionnée par le décor et la grandeur du chapiteau. On était loin des cirques « animaliers ».

J’ai acheté le programme du spectacle (fidèle à moi-même) et j’ai patienté. Quelques minutes avant le début de la représentation, les clowns sont entrés en scène et ont amusé le public : et vas-y que je te chatouille, et vas-y que je te pique ton téléphone portable, et vas-y que je te pique ta place. J’étais déjà séduite.

Puis les artistes ont fait leur entrée, déambulant parmi le public. Maquillage, costume m’ont coupé le souffle. Le spectacle m’a donné des frissons. Les artistes m’ont fait aimer et adhérer a leur univers.

Je suis ressortie avec une seule envie : découvrir le maximum de spectacle de la troupe.

1, 2, 3 … Et 4 !
Après Saltimbanco en 2004 à Lille, j’ai vu Alegria à Saint Denis en 2007, puis Corteo à Boulogne en 2011. Hier soir j’ai découvert Kooza.
Au programme : un spectacle toujours époustouflant de frissons, de magie, de plaisir. Des artistes au maquillage et aux costumes irréprochables et magnifiques. Une boutique a laquelle j’ai beaucoup de mal à résister.
Et toujours cette envie et ce plaisir, mais cette déception quand vient la fin : encooooore !

Hier soir encore, Kooza m’a emportée pendant près de deux heures. Deux heures qui ont passées a une vitesse folle. Deux heures a en prendre plein les yeux et les oreilles. Car entre les jeux de lumière et la musique (orchestre et chanteuse live), chaque spectacle offre sa propre magie.

Et demain ?
Je sais que d’autres spectacles tournent en France (et encore plus dans le monde). J’ai tellement envie de tous les découvrir.
Je sais que Quidam passera bientôt par Toulouse. Toulouse c’est pas très loin de Bordeaux ça non ? Et puis ça serait l’occasion de visiter la ville rose … Et j’aimerais tellement …

Depuis que j’ai découvert Le Cirque du Soleil, je n’imagine plus le cirque autrement. J’ai découvert il y a 2 ans le Cirque Phénix. Une magie particulière mais différente.
Mais mon coeur appartient désormais aux acrobates du Cirque du Soleil.

Si vous n’avez jamais osé aller voir ces artistes, n’hésitez plus. Il y a plusieurs spectacles qui tournent en France, je vous promet une soirée dont vous vous souviendrez pendant longtemps …

Laisser un commentaire