Ces jours où Paris me manque

 Il y a des jours où Paris me manque. Et ce weekend, Paris me manque particulièrement !

Parce qu’à Paris, pendant que moi je suis ici, il y a le Salon du Livre.

Je dois dire que je n’y suis pas allée souvent, surtout par manque de temps (et d’argent … j’ai des fois fait l’impasse car je savais que je ne résisterais pas à tout acheter).

Bref. Depuis quelques jours défilent sur Twitter des petits messages. Les conférences qui se mettent en place, les éditeurs qui proposent de les voir mais surtout les twittos qui proposent de se rencontrer. Et là je me dis « Si j’étais encore à Paris …».

Mais voilà, je suis à Bordeaux. Les rares fois où nous sommes remontés à Paris depuis le déménagement étaient surtout pour des occasions spéciales (parfois même planifiées avant le déménagement). On y retournera un weekend en juin, mais là c’est pareil, tout est déjà planifié à la minute !!

Mais quand j’y pense, il n’y a pas que le Salon du Livre qui fait que Paris me manque. Ce sont des petites choses qui faisaient mon quotidien et qui n’existent plus aujourd’hui.

Je n’ai pas pu aller à l’expo Pixar alors que j’aurais adoré la voir (et les critiques postés sur vos blogs n’ont fait que me dégouter). Il y a l’expo Marvel que j’aurais aimé voir, mais je sais d’avance que l’on ne pourra pas y aller.

Il y a le spectacle de « La Belle et la Bête » que je serais allée voir depuis des mois « si j’étais encore à Paris ». Bon pour le coup, j’ai réussi à trouver un petit créneau dans mon agenda pour y aller au mois de juin (mais j’ai cru pendant des semaines que je ne le verrais pas).

Il y a aussi tous ces concerts que j’aimais faire à Paris. Les petites salles. Les grandes salles. Prendre des places pour des « gros » concerts, en pleine semaine, sachant que « j’étais sur place ». Les petites pièces dans des théâtres de 25 places. Les grandes pièces dans des théâtres somptueux. Mais tout ça c’est fini …

Bordeaux c’est sympa, je ne dis pas le contraire. Il y a les quais. Le marché du samedi. Les balades du dimanche. La plage pas loin. Il y a aussi le musée d’Aquitaine que j’ai découvert récemment (et qui est bien plus grand que ce que j’avais imaginé). Il y a des bars sympas. Il y a aussi l’expo « Rex le TRex » qu’on doit aller voir bientôt. Et bien d’autres choses encore …

Mais que je vous rassure, le stress, la pollution, le métro, mon petit 25m2 … rien de tout ça ne me manque. Juste toute cette vie culturelle à laquelle je m’étais habituée pendant 5 ans …

Voilà, c’était mon petit billet nostalgique du dimanche …

Bonne journée à tous !

One thought on “Ces jours où Paris me manque

  1. Idem
    Il y a un salon du livre à Genève. Mais il est tout petit (en tout cas pas assez grand pour attirer des acteurs du livre qui sont intéressants)
    Ce qui me manque c’est le FIEALD, le point virgule, le musée Guimet, celui des arts et métiers, la rue saint Anne, les dimanche pas vides, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.