L’instant précis où les destins s’entremêlent – Angélique Barbérat

Quand j’ai lu, pour la première fois, le résumé du livre « L’instant précis où les destins s’entremêlent », j’ai été partagée entre l’envie de lire le livre et la crainte d’une histoire qui s’adresse plus à un public « ado » qu’adulte.

Par acquis de conscience, j’ai lu les commentaires et les avis d’autres lecteurs. C’est alors que je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté de cette histoire.

Barberat_l_instant_precis_ou_les_destins_s_entremelent

L’histoire

Un matin Kyle découvre sa mère, morte sous les coups de son mari. Kyle a 5 ans. La violence conjugale sera son combat pour la vie, et les images de ce matin ne quitteront jamais sa mémoire.
Loin de Kyle, Coryn tombe dans les bras de Jack. Ils se marient mais très vite, Jack devient jaloux. Et violent. Coryn se retrouve alors prisonnière et à la merci de son mari.
Mais alors que tout les oppose et que rien ne les destine à une rencontre, un simple coup de volant va faire voler en éclat leur quotidien et leurs espoirs. Alors que leurs yeux se rencontrent et que leurs destins s’entremêlent, pourront-ils un jour reprendre le cours de leur vie « d’avant » ?

Mon avis

« Whaoo » serait mon premier mot.
Cette histoire est magnifique. Ce n’est pas une romance, une simple histoire d’amour, une bête question de sentiments.

Non, ce livre va bien plus loin. Il parle d’un combat. Un combat contre la vie, contre la mort, contre ce que certains peuvent appeler l’amour, contre l’incertitude du lendemain. Mais il parle aussi du doute, de la vie qui passe, de la peur, des décisions qu’il faut prendre. Il parle de l’amour, de l’amour possible, de l’amour subit, de l’amour impossible.

J’ai dévoré ce livre. Des chapitres courts mais percutants. L’envie de ne pas s’arrêter. Le besoin de savoir ce qui va se passer après. La peur quand les mots et les actes deviennent violents. L’appréhension de savoir comment l’histoire va se terminer.

Parce qu’on a beau se dire que tout se finira bien, on a beau douter que cette histoire puisse mal finir, il y a des choses auxquelles on s’attend et d’autres pas.

Ce livre m’a personnellement touché. Parce que si je n’ai jamais été confrontée directement à la violence conjugale, une personne que je connais a subi cet enfer, en silence, pendant des années. Et ce livre a fait écho à son histoire.

Les mots de Coryn résonnaient dans mon esprit comme les paroles que cette personne me confiait. La difficulté de s’en sortir, la peur de ne pas pouvoir, ne pas savoir, la peur parce que la personne n’a plus aucune confiance et qu’elle ne sait pas qu’elle en est capable.

Et puis les enfants qui sont au milieu. Qui comprennent même s’ils ne disent pas. Les mots qu’ils prononcent. Parfois la violence de leurs réactions, parce que ces situations les marqueront à vie.

On pourrait croire qu’avec le sujet qu’il aborde ce livre est triste. Et pourtant, si le thème est triste, l’auteur l’aborde de façon positive et pleine de vie (même si des moments sont particulièrement violents).

Mais on en retire quelque chose de positif, et c’est le principal. Se dire qu’il faut faire confiance à son instinct, qu’une parole, un geste, un regard peuvent donner la force et le courage de se battre et de s’opposer.

Ce livre est autant un roman qu’un témoignage de vie. La vie qui continue, la vie à laquelle il faut s’accrocher, la vie à laquelle il faut se raccrocher. La vie qui, un jour, offre une seconde chance, qui permet de retrouver le goût, la confiance.

« L’instant précis où les destins s’entremêlent » est un magnifique livre qui, avec des mots justes, une écriture fluide et une histoire d’amour impossible, nous emporte autant qu’il nous révolte.

Je vous le recommande en vous répétant que ce livre n’est pas triste mais que c’est une magnifique preuve que le combat pour la vie et l’amour peut être gagnant !

note_5_5

coup_de_coeur

Laisser un commentaire