Un tout petit rien – Camille Anseaume

Livre faisant partie de ma PAL Estivale.

 anseaume_un_tout_petit_rien

L’histoire

Camille est enceinte. Non cet enfant n’est pas désiré. Non cet enfant n’aura pas de père. Et non elle ne sait pas si elle va le garder. Entre doutes et espoirs, joie et culpabilité, peur et attente, Camille nous dévoile ses moindres pensées.

Mon avis

J’ai beaucoup entendu parler du bouquin sur les blogs et réseaux sociaux lors de sa sortie. Et je n’avais entendu que du bien ! Et pour cause … c’est un très bon livre.

L’auteur nous confie ici ses doutes et ses réflexions sur une question tellement importante dans la vie d’une femme : garder ou avorter du bébé non désiré que l’on attend.

A cela s’ajoute la peine causée par le départ du père/compagnon. Ce père qui ne se sera pas là pour les échographies, les moments importants, qui ne soutiendra pas sa compagne, cet homme qui fuit. Tout simplement.

Au début de ma lecture, le style m’a perturbée. J’avais l’impression que l’auteur se confiait à moi comme le ferait une amie autour d’un café : de façon directe, franche, me racontant tout ce qu’elle a sur le cœur.

Ce ton m’a paru un peu déplacé et finalement j’ai compris que c’est ce ton qui permettait de se sentir connecté à l’auteur. Que c’est ce ton, cette relation presque intime qui faisait la force de ce roman. Parce que non, l’auteur n’a pas pour ambition de nous livrer un roman écrit de façon très (trop ?) littéraire. Non. Cette femme nous ouvre son cœur, et sa tête, pour évacuer et partager. Simplement partager. Ses désillusions, ses angoisses, ses doutes, ses projets. Voire son bonheur.

Rapidement l’auteur n’est plus une étrangère, elle devient une amie. Une amie que l’on aimerait soutenir.

Les thèmes abordés tout au long de l’histoire (l’annonce de la grossesse, le jugement de la famille, la décision et les conséquences qu’elle implique, la solitude …) sont des moments particulièrement éprouvants et difficiles à vivre sans le soutien nécessaire. Pourtant l’auteur offre ici à ces thèmes un peu de légèreté, leur donnant sa voie et sa plume, leur permettant d’exister sans jugement, offrant à sa réflexion et ses doutes toute la légitimité dont ils avaient besoin pour faire d’elle la femme qu’elle est devenue, en accord avec ses décisions.

Si le point de départ du roman paraît triste, la lecture se révèle épanouissante et emplie d’amour. Un roman que je vous conseille de lire !

note_4_5

Laisser un commentaire