Metzger sort de son trou – Thomas Raab

Livre faisant partie de mon Challenge Septembre Policier.

raab_metzger_sort_de_son_trou

L’histoire

Une vie sociale quasi inexistante, des bouteilles de rouge à portée de main, un atelier de restauration de meubles anciens. Voilà, à peu près, à quoi ressemble le quotidien de Willibald Adrian Metzger. Alors quand il trébuche sur un cadavre, qui n’est autre que celui de Félix, son bourreau du lycée, Metzger se sent investi d’une mission. Mais pour la réussir, il va devoir s’ouvrir et retourner sur les traces de son passé …

Mon avis

J’ai gagné ce livre grâce à Vendredi Lecture. Je ne pense pas que je l’aurais lu spontanément. C’est pourtant tout naturellement que je l’ai ajouté à mon challenge de Septembre.

L’avantage de lire un livre « qui nous a choisi » (oui, si le tirage au sort Vendredi Lecture m’a fait gagner, c’est uniquement car ce livre m’avait choisi !), c’est que l’on n’a aucune attente.

« Metzger sort de son trou » c’est un peu l’histoire du vilain petit canard, du gars qui se faisait taper par tout le monde au lycée, qui est devenu un adulte seul, malgré des qualités manifestes. Malgré tout cela, Metzger va se mettre en quête d’un passé qu’il avait mis de côté jusqu’à présent afin de résoudre un crime.

Des années après avoir quitté le lycée, Metzger va donc enfin pouvoir révéler sa propre personnalité, tout en se dévoilant et en créant des relations avec les autres. Une sorte de prise de conscience et de changement de vie. Un « héros » qui est attachant malgré certains défauts non dissimulés. Peu à peu, la lecture nous rapproche de Metzger, ce qui permet de découvrir ses qualités mais égaiement son dévouement pour les autres et sa fragilité.

Concernant l’histoire en elle-même, je dirais qu’elle est bien ficelée, que les événements sont bien organisés, que la lecture est agréable et distrayante. Et surtout, je n’avais pas deviné la chute (ou la révélation) avant que cette dernière ne soit faite au lecteur.

Je n’ai pas dévoré le bouquin. Ce n’est pas le genre de polar envoutant que je ne lâcherai pas avant d’en comprendre le dénouement. Pas un roman qui rend accro (comme peuvent l’être, pour moi, ceux de Camilla Lackberg ou Michel Bussi). Mais c’est un bon roman / polar. Un livre que j’ai apprécié de lire.

S’il est vrai que je n’aurais jamais lu ce roman spontanément, c’est en tout cas une agréable découvert. « Metzger sort de son trou » est vraisemblablement le premier tome d’une série et je pense que ma curiosité l’emportera quand sortira le deuxième tome !

Merci à Vendredi Lecture et à Carnets Nord / Editions Montparnasse
pour cette découverte.

note_4_5

Laisser un commentaire