Les petits bonheurs de décembre ! #06

bandeau_article_06

L’hiver s’installe, le froid envahit nos maisons, les bonnets et écharpes font leur grand retour, le baume à lèvres et la crème pour les mains également … Malgré tout cela, on sort le cœur léger acheter des cadeaux à offrir à ceux que l’on aime … et à ceux que l’on ne connaît pas.

Petit bonheur de décembre N°06 :
La Solidarité

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler Solidarité.

Décembre est le mois où tout nous semble plus beau. Le bonheur semble à portée de mains, on sourit, on s’émerveille de ces petites choses que l’on ne voit pas le reste du temps. Décembre me donne souvent cette impression de renouer avec la réalité du monde extérieur.

Même si le temps et gris et les températures proches de zéro, l’arrivée prochaine de Noël nous ouvre les yeux. On pense à la famille que l’on va voir, aux yeux des enfants qui vont briller lorsqu’ils ouvriront leurs cadeaux, on sourit en pensant aussi au chéri qui ouvrira ses cadeaux au petit matin de Noël (on est tous des grands enfants non ?). Notre cœur semble plus réceptif. Nous avons envie de faire de ce mois un mois magique, un mois où tout semble possible, un mois du bonheur.

Alors on remarque. On remarque ces personnes sans domicile, on remarque ces enfants malades, on remarque ces adultes malades, on remarque ces personnes dans le besoin et l’envie d’aider se fait tout naturellement. Pas de faux semblant, pas d’hypocrisie, pas besoin de se forcer.

Décembre me fait souvent cet effet là personnellement.

Si vous regardez bien, Décembre commence avec un événement consacré à la lutte contre le Sida. Par la suite le Téléthon s’installe, bravant pendant quelques heures le froid, pour aider des enfants malades à peut-être guérir, du moins à avoir un avenir plus facile (enfin on l’espère). Les Restos du Cœur nous permettent d’ouvrir le notre et d’offrir quelques repas. Je parle des Restos du Cœur mais je n’oublie pas toutes les autres associations qui s’installent dans les supermarchés le Weekend dans l’espoir de récolter de fameuses denrées non périssables pour toutes les personnes en difficultés.

Et sans forcer, cet élan de Solidarité s’empare de nous (de moi en tout cas). Un sourire, une petite pièce, un paquet de pâtes, un don, un achat … Ce sont des petites choses, certes, mais elles ont le mérite d’exister.

Je fais avec mes moyens mais je fais.

Je me souviens de ces années où on faisait le sapin en regardant l’émission du Téléthon, on allait ensuite faire un tour aux animations proposées par ma ville, on achetait un petit nounours ou autre et quand on rentrait à la maison, ma mère faisait un don. Parce que voilà … on est touchés par ces histoires, par ces enfants qui méritent de s’amuser comme tous les autres.

Plus globalement, on se rend compte qu’on a de la chance d’être en bonne santé, d’avoir un toit, du chauffage, des gants, un appart sain, un frigo rempli … Et on se rend compte que la Solidarité ce n’est pas quelque chose de compliqué. C’est même devenu (pour moi) un geste totalement naturel.

Tous les mois je fais un don à une association. Tous les mois le chéri fait un don à une association. Un minimum. Mais c’est pourtant avec beaucoup de minimum qu’on fait un grand maximum.

Alors qu’elle que soit la cause, ne perdez jamais de vue que de nombreuses personnes souffrent et que chaque petit geste, chaque petit don compte. Que ces personnes n’ont pas demandé à être dans ces galères, mais qu’elles vous remercieront toujours d’avoir fait ce petit geste qui les aidera.

Bien entendu, ce petit article du jour m’a été inspirée par le Téléthon et les souvenirs que cela fait résonner en moi. Je suppose que nombre de personnes se fichent de ce genre de cause, n’y voyant que « publicité » et compagnie. Mais quand on n’a pas été touché, de près ou de loin, on a du mal à voir l’importance de ce genre d’actions. Rappelez vous que chaque petit geste est important. Que ce soit en Décembre ou en Mars ! Mais bon, Décembre est un bon moment pour (commencer à) penser aux autres !

Laisser un commentaire