Les petits bonheurs de Decembre ! #23

bandeau_article_23

Cette année nous fêterons Noël et mon anniv avec le chéri. Rien que lui et moi (et les chats). Pourtant pendant des années j’ai fêté Noël entourée de ma famille. L’occasion de me faire plein de souvenirs.

Alors forcément, j’ai un petit pincement au cœur en pensant que cette année encore je serai loin de ma famille, mais c’est comme ça. On a pris une décision, on l’assume …

Petit bonheur de décembre N°23 :
Souvenirs de Noël

J’ai de la chance d’avoir une grande famille. Une grande famille unie même. Bien sûr il y a des petits coups de griffes entre certains, des disputes, mais chacun s’assoie sur ses vieilles rancunes quand arrive le 24 décembre.

Il y a des années de ça (je pense que je n’étais même pas née), mon arrière grand-mère paternelle-paternelle (comprenez la maman du papa de mon papa :D) a instauré une tradition de Noël. Elle souhaitait que ses enfants, ses petits-enfants soient réunis pour Noël.

Tous les ans, nous allions donc chez mes grands parents, qui habitent à côté de chez mon oncle et ma tante qui s’occupaient de la « logistique » du repas. C’était l’occasion de voir les cousins éloignés, ceux que l’on ne voyait qu’à Noël, de voir les oncles et tantes, de tous se réunir dans un moment festif et familial.

Petit à petit le coin « enfants » s’est étoffé et nous étions une bonne petite dizaine. Quand on est petit c’est donc super cool de passer du temps avec ses cousins / cousines.

La soirée se terminait toujours par des pleurs. Les miens. Sur les genoux de mon papa. Bah oui, parce qu’à la fin du repas, on m’apportait toujours mon gâteau avec mes bougies et qu’avec tout ce monde (on était entre 30 et 40), j’étais impressionnée et puis voilà, je me mettais à pleurer. J’ai grandi, arrêté de pleurer et continué d’être prise en photo devant mon gâteau d’anniversaire entourée de mes cousins et de toute ma famille.

Lorsque mon arrière-grand-mère est décédée, la tradition a perduré, même si quelques changements sont apparus.

Les « enfants » ont grandi, on a continué à partager des fous rires ensemble comme si nous ne nous étions jamais quittés et que nous étions les meilleurs amis du monde. Nous avions cette faculté à ne pas voir les disputes entre adultes, les petites broutilles et nous profitons du moment présent. Ensemble.

Je me souviens d’ailleurs d’une année mémorable, nous étions adolescents, nous avions quitté la table des « enfants » pour rejoindre la table des « adultes ». « Le Père Noël est une ordure » passait à la télé. Le son était presque coupé, pourtant nous avions les yeux rivés dessus. Et plus le film passait, plus nous faisions les répliques. Je crois d’ailleurs que ce soir là nous avons refait toutes les répliques du « Père Noël est une ordure » et des « Bronzés font du ski ». Nous rigolions, nous rigolions. Mais whaoo, qu’est ce que j’ai de souvenirs de ces moments là.

Nous partions nous coucher heureux.

Le lendemain matin apportait son lot de cadeaux, nous étions contents de vivre ça en famille, de tout déballer et d’ensuite aller souhaiter un Joyeux Noël à toutes les autres personnes de la famille. Car oui, nous nous retrouvions également tous pour le repas du jour de Noël.

L’après-midi passait à une vitesse folle, nous jouions à des jeux de société, nous mangions des chocolats, nous discutions, je récupérais au passage quelques uns de mes cadeaux d’anniversaire.

Quand le soir venait, nous nous séparions, heureux de nous être revus, et impatients de repartager ces instants l’année d’après.

En repensant à tout ça, je m’aperçois que mes souvenirs portent d’avantage sur le Réveillon que sur le jour de Noël en lui même !

Depuis ces fameux réveillons, le temps a coulé… Je n’ai pas pu fêter le réveillon avec toute la famille réunie depuis plusieurs années, le 25 midi est désormais plutôt consacré à « mon repas d’anniversaire », de plus nous nous sommes éloignés. L’un de mes cousins est parti vivre au Canada, un autre de mes cousins a choisi un métier l’imposant de travailler le 25 décembre, ma sœur travaille tard le 24 et n’est donc pas présente et je me suis éloignée, géographiquement, également. L’une de mes cousines attend également un petit bout de chou pour le début de l’année.

Nous avons évolué, mais j’espère que j’aurais le plaisir de retrouver ces instants de partage et de bonheur l’année prochaine. Et de faire vivre ces moments si particuliers à mon chéri.

D’ailleurs cette année ma sœur fêtera le réveillon avec les parents et les sœurs de mon copain (^^) après une dure journée de boulot, mes parents fêteront le réveillon autour de cette grande tablée familiale, ils rejoindront ma sœur le 25 au midi en Normandie.

Leurs cadeaux pour nous sont déjà arrivés à Bordeaux, et nos cadeaux pour eux sont déjà à Caen (ou seront arrivés d’ici le 25). Nous ferons donc comme l’année dernière : ouverture des cadeaux par webcams interposées.

Et nous fêterons mon anniv / Noël autour d’un petit repas à 5 fin janvier quand mes parents et ma sœur descendront à Bordeaux.

Je suis consciente que toutes les familles ne ressemblent pas à la mienne, mais j’ai envie de souhaiter à tout le monde d’un jour partager ce genre d’instants, et de pouvoir s’en souvenir autant que possible. Parce qu’aujourd’hui, je ne peux pas m’empêcher de sourire en repensant à ces soirées …

Laisser un commentaire