La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

bivald_la_bibliotheque_des_coeurs_cabosses

L'histoire

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis

J’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet avis. Parce que si partout j’entends le meilleur sur ce livre, moi je suis totalement passée à côté ! Je ne sais pas si c’est la période, mes petits tracas perso ou mon manque d’envie de lire mais je n’ai pas accroché.

J’ai lu avec envie et intérêt les premiers pages du bouquin puis je me suis arrêtée net ! J’avais du mal à comprendre qui était qui, je n’arrivais pas à me sentir connectée à Sara, je ne me sentais pas à l’aise dans cette ville, je trouvais le style plat, la lecture longue, je n’étais pas emportée par l’histoire.

J’attendais que ça démarre, qu’il y ait du romantisme, de l’action, des sentiments … Alors oui, il s’en passe des choses, mais je m’attendais à quelques chose de plus loufoque, vu les personnages du bouquin, quelque chose de drôle, de totalement fou.

Et ce « bouleversement », cette « idée géniale et complètement folle » que me promettait le résumé du livre … je ne l’ai pas retrouvé. Alors une idée, OK, mais géniale et complètement folle, je ne l’ai pas ressenti ainsi.

Sans parler de la correspondance avec Amy qui, personnellement, ne m’a rien apporté.

Je me suis longtemps demandé où allait le bouquin et finalement, je n’ai pas eu de surprise, ni de déclic, ni de coup de cœur.

Bref, je ne suis pas entrée dans l’histoire. Je n’ai pas accroché. Pourtant je suis persuadée que ce livre est génial. Je n’ai juste pas compris. Ce n’était sûrement pas le bon moment pour moi de le lire.

Pas de note pour cette fois. Mais une « promesse » : celle de le relire quand ça ira mieux pour l’apprécier … ou confirmer mon avis actuel.

One thought on “La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

Laisser un commentaire