Hollywood zéro – Dominique Forma

 forma_hollywood_zero

L'histoire

Poursuivi par des créanciers, Dominique se réfugie à Los Angeles et s’associe à un producteur véreux d’Hollywood dont la spécialité est de monter des projets de films bidons pour arnaquer des financiers trop crédules. Mais l’usine à rêves est aussi une fabrique de cauchemars.

Mon avis

Lors du Salon Lire en Poche (oui, toujours lui…), j’ai découvert « Hollywood zéro » de Dominique Forma. Lauréat du Prix Polar du Sud Ouest, je me suis laissée tenter par la découverte après la lecture du résumé. Avant de commencer ma lecture, j’ai eu une petite appréhension, comme souvent lors que je découvre un auteur, à savoir « est-ce que je vais aimer, ne pas accrocher, détester ? ».

Si je n’ai pas détesté, je n’ai pas non plus eu de coup de cœur. Mais j’ai passé un bon moment de lecture.

Dans « Hollywood zéro », on suit les traces d’un homme, un cambrioleur qui est contre la violence, qui prépare avec minutie ses coups et sait gérer ses émotions. À la suite d’un petit contretemps, il va filer à L.A. retrouver un ancien ami.

À partir de ce moment là, l’auteur nous fait découvrir l’envers du décor du cinéma américain, avec un fond d’arnaques bien rodées auxquelles notre gentil cambrioleur va prendre part s’il veut sauver sa peau.

A travers les mensonges, les tromperies, les trahisons, les traquenards, l’espionnage, l’appât de la chair, les dérives, l’alcool … Dominique Forma évoque un monde qui semble tellement loin et différent de nous, mais qui nous a des fois fait fantasmer, mais dont on ignore les rouages internes.

On est ainsi embarqués dans une histoire sombre, aux allures de polar hollywoodien. L’intrigue arrivant petit à petit, à mesure que l’on avance avec notre cambrioleur parisien.

On ne rit pas beaucoup, on tremble parfois mais le plus important c’est qu’on passe un moment sombre mais divertissant en compagnie de ces personnages, tous aussi différents les uns que les autres. Une découverte agréable et intéressante !

note_3_5

Laisser un commentaire