À la recherche du magazine parfait, épisode 4 : Flow

Toutes les infos sur ma quête du magazine parfait sont ici.

flow_couv

Pourquoi Flow ? 

Parce que je l’ai vu sur les réseaux sociaux et parce que je n’ai pas pu (su ?) résister lorsque je l’ai vu en kiosque !

À première vue …

Flashback ! Je fais un aller-retour Bordeaux-Paris express sur la journée. Dans le métro, je passe devant plusieurs kiosques, tous font la pub de « Flow ». Je ne craquerai pas ! De retour à la gare, j’ai 45 minutes d’attente avant mon train retour. Je vais au Relay « pour le voir ». Juste par curiosité. Je l’aperçois, m’approche, vois le prix (ouch), je m’en vais vers d’autres magazines. Mais je reviens à peine 5 secondes plus tard. Je le prends pour le feuilleter. Oula ! Mais il est lourd, y a du contenu là dedans… Oh et puis le papier est sympa, qualitatif. La couv est belle, colorée, attirante. Finalement ça donne envie. Mais je résiste, je sors du Relay. 2 minutes plus tard, je suis de retour, je prends un exemplaire et file à la caisse …

Ma première impression

Je suis dans le train, je tourne les pages avec cette petite pointe de curiosité et d’impatience propre à la nouveauté. Le magazine est coloré, visuel, les articles me donnent envie de lire, il se passe un truc, genre coup de foudre quoi ! Y a une affinité, ce magazine me parle, me comprend, je me sens bien … J’ai envie de le dévorer sans tarder !

Mon avis

Je lis un article, puis un deuxième, je me laisse porter par la vague Flow. Puis un soir, y a rien à la télé, le chéri joue sur son ordi. Je file sous la couette et troque mon livre contre Flow. Et je lis, je déguste…

Je pense que c’est la première fois que je lis un magazine rapidement (c’est à dire dans les 3 jours après l’achat), de A à Z (il y a toujours un/des article(s), une/des page(s) qui ne m’intéressent pas), sans voir le temps passer …

Le concept de Flow tient en quelques mots « Belles rencontres – Esprit libre – Petits plaisirs – Douceur de vivre ». Et le magazine tient parfaitement cette ligne.

Il y a des articles « psycho » qui reflètent les besoins de la société actuelle : déconnecter, prendre son temps, profiter de l’instant présent, regarder vers le bonheur. Des articles totalement positifs qu’on lit comme si on était en train de discuter avec une bonne copine et qu’elle nous donnait des conseils sincères et précieux. Parce que oui, ce dont nous parle Flow, on le sait, mais on a souvent besoin qu’on nous le dise clairement pour se rendre compte à quel point c’est important pour nous.

flow_01

flow_04

flow_07

Il y a aussi des « rencontres », avec des créatifs, qui nous parlent d’eux, de leurs envies, de leur travail, de leurs difficultés, de leur carrière et qui nous donnent envie de nous surpasser pour atteindre notre but, pour enfin laisser parler nos envies profondes, sans peur du jugement ou du « qu’en dira-t-on ».

flow_02

Flow est également un magazine qui incite à l’action avec ses « défis », comme le projet 365. Mais à l’incitation, Flow ajoute l’accompagnement : à travers une double page d’idées de projets 365, on a envie de se lancer, on réfléchit à ce que l’on pourrait faire, à ce que l’on aime, à ce qui pourrait nous animer au quotidien pour se dépasser chaque jour un peu plus.

flow_08

Mais le magazine ne serait pas complet s’il n’y avait pas les petits conseils distillés au fil du magazine, les jolies petites citations, les intercalaires détachables, les petits « cadeaux » (une guirlande décorative et un petit cahier), les jolies couleurs … Autant de « petites » choses qui font la différence, qui nous donnent envie d’avancer, car on sait que Flow est à nos côtés, qu’il nous motive, nous booste et nous incite à nous dépasser.

flow_03

flow_05

flow_06

Finalement, après avoir lu ce magazine, j’ai le sentiment que Flow a une raison bien plus profonde d’exister : Flow est un peu un ange gardien, celui qui donne des conseils, celui qui change les idées, celui qui aiguille, qui motive, qui incite à ne pas laisser tomber !

Pour finir, je voulais revenir sur le prix. Car oui j’ai trouvé le magazine un peu cher au départ, mais au fur et à mesure de ma lecture je me suis aperçue d’une chose très importante : la publicité est quasi inexistante ! Et c’est quelque chose d’extrêmement agréable ! Alors je ne sais pas si cette « info » explique le prix, mais si c’est le prix à payer pour avoir un magazine de qualité, aussi bien en terme de contenu que de forme, sans publicité alors je suis prête à payer !

Alors ? C’est lui « mon magazine parfait » ?

Aaaah je crois qu’on n’est pas loin du magazine parfait là … J’ai beaucoup aimé cette alternance « psycho » / « créativité ». Flow est un magazine qui permet de s’évader, de se cultiver, de s’ouvrir, de prendre conscience de l’extérieur et des besoins. À travers les articles et les quelques pistes lancées, Flow donne envie de bouger (en couleur) et de donner un nouveau sens à sa vie. J’ai aimé le ton des articles, j’ai aimé les messages que le magazine fait passer, j’ai aimé les découvertes que j’ai pu faire. Bref ! J’ai beaucoup aimé Flow ! Pour le second numéro du magazine, qui paraitra en avril, je ne tournerai pas 15 fois dans la librairie avant de me décider à l’acheter. J’espère simplement que ce deuxième numéro sera à la hauteur de mon attente !

Merci à vous de m’avoir suivi dans cette quête du « magazine parfait ».
J’espère que mes articles vous auront plu, vous auront permis de découvrir ces magazines et vous auront aidé à trouver un magazine qui vous corresponde également !

Petites infos diverses sur Flow
140 pages – 6,95 euros – Parution bi-mestrielle
http://www.flowmagazine.fr/

13 thoughts on “À la recherche du magazine parfait, épisode 4 : Flow

  1. J’ai un peu bugué sur le prix aussi, mais en le feuilletant j’ai apprécié la qualité des différents papiers (qui doivent être pour beaucoup dans le prix).
    Je n’avais pas remarqué qu’il y avait peu de pub !

    Je ne l’ai pas encore lu, juste feuilleté mais il est très agréable !
    Et comme je suis un peu maso, j’achèterai le prochain numéro en néerlandais ! (Ça me fera un entrainement plus sympa que les vieux numéros de Picsou que mon prof nous donne !)

    1. C’est vrai pour le prix, mais finalement, j’ai trouvé que c’était un bon rapport qualité/prix après l’avoir lu !
      En tout cas, c’est une bonne idée de vouloir le lire en néerlandais ! Ca ajoute du plaisir à la pratique ^^

    1. Eheh ! Je pense qu’il en reste qq uns dans les kiosques … au pire le nouveau parait le 9 avril 😉
      Tu me donneras ton avis 🙂

        1. Oui, c’est vrai qu’avec toute la « promo » qu’il y a eu autour de sa sortie, c’était difficile de trouver des avis hors sponso.
          J’espère qu’il te plaira en tout cas 🙂

  2. Je te remercie de m’avoir fait découvrir ce magazine ! Je n’en avais pas du tout entendu parler (je dois vivre dans une grotte ^^) et quand j’ai vu la couverture sur ton blog j’ai été intriguée et après avoir vu le produit hier j’ai craqué (malgré son prix mais quand on y réfléchit bien, il sort tous les deux mois donc c’est comme si on achetait un magazine à 3,48€ tous les mois 🙂 ). Bref, je l’ai commencé hier soir, j’en suis à la moitié et j’adore toutes les pages pour le moment. Les différents thèmes, la qualité du papier, le ton, l’ambiance, j’ai l’impression de lire un magazine écrit pour moi. Je vais voir si l’effet se transforme ces prochains mois et pourquoi pas m’y abonner !

    1. Ahhh je suis contente …
      Je me suis fait la même réflexion pour le prix … C’est le prix d’un paquet de clope sinon, ça tombe bien, je fume pas, je préfère acheter Flow :D. D’ailleurs sur Twitter, on m’a confirmé que le prix « élevé » avait rapport avec la presque absence de pubs.
      Je vais tester le 2ème numéro, et si je suis toujours convaincue, je pense que je m’abonnerai aussi 🙂

  3. Je voudrais juste préciser en connaissance de cause, que sur une trentaine de bloggeuses à qui le mag numéro 1 a été envoyé pour le lancement seulement 3 ont écrit un article 😉 Le reste ce sont des avis spontanés des gens qui aimaient déjà Flow ( comme moi) et qui l’ont découvert grâce à cette première couverture inhabituelle et attractive.

    1. Pas de souci pour la précision 😉
      Honnêtement, j’ai surtout vu des photos sur Instagram avant de l’acheter.
      Et les quelques articles que j’ai lu, je les ai lus après l’avoir acheté/lu, donc mon opinion était déjà faite ^^

  4. Aaah j’en étais sûre et je te rejoins dans ton coup de coeur. Oui c’est vrai que le prix est élevé par rapport à d’autres mags mais je me suis dit qu’il était bien épais et que le papier était vraiment de qualité et c’est franchement agréable. La pub est tout de même présente mais sûrement moins que d’autres en effet (je ne sais pas trop cela faisait longtemps que je n’ouvrais plus de mags justement …). Il y avait aussi un article sur Instagram que j’ai beaucoup apprécié et puis un article sur le crochet et pis pis et pis pleiiiiin de trucs sympas !
    Bref, un mag à suivre assurément, en espérant toujours la qualité et la diversité. (et ne pas oublier Causette ! 😉 )

Laisser un commentaire