Je vais mieux – David Foenkinos

foenkinos_je_vais_mieux

L'histoire

« Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos. 
Je pensais que cela passerait, mais non. 
J’ai tout essayé… 
J’ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal. 
Ma vie a commencé à partir dans tous les sens. 
J’ai eu des problèmes au travail, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants. 
Je ne savais plus que faire pour aller mieux… 
Et puis, j’ai fini par comprendre.»

Mon avis

J’ai toujours perçu David Foenkinos comme un auteur sincère, fiable, humain et talentueux. Même avant qu’il ne décroche le Prix Goncourt des lycéens.

Je l’ai découvert avec « Les souvenirs ». J’avais aimé son style, ses valeurs et ce qu’il avait su transmettre à travers son roman.

Je crois d’ailleurs que tous les bouquins qu’il a écrit, et que je n’ai pas encore eu le temps de lire, sont dans ma « Reading Wish-List ».

« Je vais mieux » raconte l’histoire d’un homme qui, d’un seul coup, ressent une violente douleur dans le dos. Niveau médical, tout est pourtant normal. Le narrateur part alors à la recherche des origines de sa douleur…

Le livre est composé de plusieurs parties, un peu à la façon des étapes d’un deuil en fait. Si d’habitude on entend parler de déni, de colère … il est ici plutôt question de peur, d’angoisse, de frustration, d’agacement, de pétage de plomb, de recherche de solution, d’avancement … et de renaissance.

Le parcours du narrateur est limpide et logique pour le lecteur. On pourrait presque ressentir cette douleur dans le bas du dos comme si elle existait en nous.

Le sujet dévie assez rapidement sur le côté psychologique de sa douleur : celle que le corps ressent pour faire comprendre à la tête que quelque chose ne va pas.

Cette douleur devient alors le commencement de quelque chose de nouveau. Ce moment crucial où le corps dit stop et où la tête doit prendre des décisions.

Car c’est surtout de ça dont parle le livre : de trouver la voix de la sérénité, d’écouter son corps, de comprendre les moments où ça dérape et de trouver des solutions pour les régler, pouvoir avancer et être de nouveau en accord avec soi, ses besoins et ses envies.

Avec « Je vais mieux », on a l’impression d’avoir une séance psy moins chère que d’ordinaire. À la façon d’un psy et à travers ses mots, David Foenkinos donne des pistes, ouvre la voie de la réflexion, pousse à se recentrer afin d’avancer sur le chemin de la vie, de se retrouver, de renouer avec ses envies personnelles sans que le jugement et les aspirations des autres ne fassent barrage.

« Je vais mieux » me donne d’ailleurs envie de comparer David Foenkinos à Laurent Gounelle … Car ces deux auteurs ont, me semble-t-il, une forte envie d’aider les gens, d’être à leurs côtés pour les encourager à entrevoir la porte qui permet d’accéder au bien-être et au bonheur !

note_5_5

3 thoughts on “Je vais mieux – David Foenkinos

    1. Oui, il est simple et tu sens qu’il aime sincèrement les gens / ses lecteurs. Le genre d’auteur que j’affectionne !
      Merci pour ton message 🙂

  1. J’adore cet auteur mais n’avais encore jamais entendu parler de ce roman. Je vais essayer de le trouver en occasion. Cela ne presse pas car j’ai une PàL impressionnante. 🙂 J’ai lu La Délicatesse tout récemment. Quel délice !

Laisser un commentaire