Trop beau pour être vrai – Kristan Higgins

higgins_trop_beau_pour_etre_vrai

L'histoire

Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde…
Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.

Mon avis

Encore une fois Kristan Higgins nous transporte dans son univers joyeux, tendre et émouvant avec une histoire complète, développée et entrainante !

L’héroïne principale, Grace, a une légère tendance au mensonge « du petit ami » (vous savez le petit ami qui n’existe que dans la tête). Il faut dire que sa petite sœur si parfaite et qu’elle aime tant, sort avec son ex-fiancé. Celui-là même qui l’a laissé tomber quelques jours avant leur mariage. Mais Grace n’est pas rancunière. Et elle aime tellement sa petite sœur qu’elle préfère s’inventer un petit ami (presque parfait) pour ne pas la culpabiliser. Mais elle est comme ça Grace, elle veut être présente pour sa famille, sans faire souffrir ou culpabiliser ces derniers. En tout cas, si son petit ami est imaginaire, son nouveau voisin, tout droit sorti de prison, ne va pas la laisser de marbre. À son plus grand désarroi.

Grace à une personnalité très attachante. On la sent liée à sa famille, toujours prête à aider, disponible, à l’écoute, … Elle aime sa famille et elle ferait tout pour elle. On se prend vite d’amitié et d’affinité pour elle car, malgré tout, on la sent seule et perdue dans ses mensonges. Heureusement, elle est entourée d’Angus, un petit chien aussi mignon que mordant, et de Julian, son meilleur ami gay, qui l’entraine à la conquête de l’amour par des idées aussi loufoques qu’inattendues. Un soutien de taille, et sans faille, pour Grace. Car elle a beau aimer ses proches, sa famille est très très envahissante !

Entre une grand mère pas très sympathique, une mère aux talents artistiques particuliers, un père au caractère bien trempé, une grande sœur mariée à la recherche de nouvelles sensations et une petite sœur parfaite, la vie n’est pas toujours simple.

Alors forcément, si chacun est ravi que Grace ait trouvé « son » homme parfait, chacun va mettre son grain de sel pour le rencontrer.

Sauf que Grace ne pense déjà plus à son « Wyatt ». Elle a les yeux tournés vers Callahan O’Shea, le repris de justice qui va lui en faire prendre conscience des dérives de sa vie.

Ce que j’aime dans les romans de Kristan Higgins, c’est sa capacité à offrir à chaque personnage, qu’il soit principal ou secondaire, une identité et une place définie dans l’histoire. Chaque personnage a son importance, chaque personnage apporte sa contribution à l’histoire… comme dans une vraie famille. Chacun a sa vie, ses envies, ses soucis et tout cela est enchainé avec talent !

Dans « Trop beau pour être vrai », Kristan Higgins aborde des thèmes sensibles mais tout aussi essentiels : l’amour fraternel et l’amour « amoureux », les relations entre sœurs, entre amis, avec les parents, la fragilité face aux épreuves de la vie, la force de conviction pour montrer que « tout va bien », l’empathie, l’écoute, la présence, le mensonge, la trahison, la fidélité, la passion, l’acceptation de l’autre, la franchise.

Bref, un condensé de vie en un livre gai, agréable, alternant émotion et rire, imaginaire, réalité et sentiments !

note_4_5

2 thoughts on “Trop beau pour être vrai – Kristan Higgins

Laisser un commentaire