Bienvenue à Big Stone Gap – Adriana Trigiani

trigiani_bienvenue_a_big_stone_gap

L'histoire

1978, Big Stone Gap (Virginie). Le jour où Ave Maria découvre qu’elle n’est pas vraiment celle qu’elle croyait être, sa vie prend un tournant inattendu. Cette jolie célibataire, autoproclamée vieille fille de la ville du haut de ses presque trente-six ans, voit s’écrouler ses défenses soigneusement construites durant toutes ces années. Pourtant, entre son travail à la pharmacie et son cercle d’amis, dont le timide Jack MacChesnay et l’irrésistible Theodore Tipton, sa vie dans ce petit village niché au coeur des Montagnes Bleues était déjà bien assez trépidante ! Héritage, demandes en mariage et révélations se succèdent pour bouleverser sa vision du monde et la place qu’elle y occupe.

Mon avis

« Bienvenue à Big Stone Gap » est un livre que j’avais repéré lors de sa sortie pour sa couverture colorée et festive et que, par un joyeux hasard, j’ai pu acheter chez Mollat il y a quelques semaines (je dis joyeux hasard parce que je ne « pouvais » pas l’acheter – entendez financièrement parlant – mais qu’un coup de pouce inattendu du destin – oui, rien que ça – m’a permis de craquer !).

L’histoire est assez simple. À l’aube de ses 36 ans, Ave Maria voit sa vie bouleversée. En effet, suite au décès de sa mère, s’enchaînent révélations et prises de conscience. Ave Maria, la célibataire endurcie, qui fuit l’amour autant qu’elle le recherche, va devoir agir et prendre les bonnes décisions pour aller de l’avant.

Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire et dans le roman. Je m’attendais à quelque chose de plus rythmé et plus dynamique et j’ai eu du mal à me laisser porter par le style de l’auteur que j’ai trouvé lent et lourd.

J’ai d’ailleurs remarqué une chose : le style descriptif. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de descriptions (de lieux, de gens, d’actions…) et je crois que c’est l’une des raisons pour lesquelles le roman m’a semblé plein de longueurs et peu agréable. Alors oui, dans tous les romans l’auteur se sert de la description mais ici, ça m’a sauté aux yeux tellement c’était « trop ». Certaines descriptions ne me semblaient pas franchement utiles et je penche que certaines autres m’ont empêché de rentrer totalement dans le roman car elles étaient un frein à l’imagination que j’aime développer quand je lis un roman.

Je m’attendais également à plus de rebondissements et de rythme, mais avec le côté « long et lourd » que j’ai trouvé à l’histoire, j’ai été un peu déçue… Je n’ai pas rêvé, je n’ai pas été embarquée, je n’ai pas dévoré le livre … je crois même que je me suis forcée à le finir.

J’espérais, en voyant cette couverture si gaie et si vivante, avoir un coup de cœur, ou au moins lire avec envie et entrain, c’est malheureusement l’inverse qui s’est produit. Mais c’est toujours un risque à prendre quand on choisit un livre !

note_2_5

4 thoughts on “Bienvenue à Big Stone Gap – Adriana Trigiani

  1. Oh c’est vraiment dommage que tu n’ai pas aimé, parce que je l’avais vraiment adoré, je n’avais pas envie de quitter ce petit quartier et ses habitants, même si j’avoue la fin c’est peu « mais comme de par hasard ». 🙂

    1. Oui, j’avais lu de bons avis dessus … Mais c’est comme ça, il en faut pour tous les goûts ^^ (mais je reste contente de l’avoir lu car j’avais vraiment envie de le lire :))

Laisser un commentaire