L’homme idéal (en mieux) – Angela Morelli

morelli_l_homme_ideal_en_mieux

L'histoire

Un joyeux bordel. Voilà à quoi ressemble la vie d’Emilie, 35 ans, mère célibataire, qui se retrouve à devoir squatter chez sa meilleure amie en attendant des jours plus favorables. Oui, mais voilà : si elle n’avait pas emménagé chez Clara, jamais elle ne serait retombée sur Samuel Winterfeld, un homme qu’elle a perdu de vue depuis longtemps, et qui allie deux qualités fondamentales : être le sosie de Bradley Cooper, et avoir très envie de la revoir ! Sauf que, évidemment, c’est à peu près au même moment que son ex, le père de sa fille, décide de retenter sa chance avec elle. De quoi la mettre définitivement sens dessus dessous !

Mon avis

Depuis quelques semaines, je vois de plus en plus fleurir le nom d’Angela Morelli sur les réseaux sociaux et sur les blogs littéraires. Je me suis penchée sur ses livres, j’ai lu les résumés et j’ai eu envie d’embarquer.

Et c’est ma copine Charlotte, du blog Les Voyages Littéraires, qui m’a à nouveau convaincue de sauter le pas avec son avis. Et puis, je dois avouer que ce livre rentrait pile dans le thème du mois du « Un an, un challenge et des livres » qui est consacré aux « héros qui ont des enfants ».

« L’homme idéal (en mieux) » est une romance à l’arrière-goût de chick-lit. Émilie, mère célibataire, vit avec son temps : en coloc, profitant des soirées entre copines, se remettant d’une rupture douloureuse … Femme active sur (presque) tous les fronts, elle représente une catégorie de femmes d’aujourd’hui à laquelle on peut aisément s’identifier ou se représenter et à laquelle on s’attache rapidement.

Car elle a beau être maladroite, ne pas faire les courses, ne pas faire à manger, on découvre une personne attachante qui profite de la vie en essayant de se remettre des épreuves passées et tout en assumant son rôle de mère et de femme.

Le style d’Angela Morelli est dynamique, entrainant et marrant. À peine les premières pages lues, je ne pouvais plus lâcher le livre. Entrainée dans le quotidien, pas si tranquille, d’une prof, je me suis laissée embarquer par les soirées, les doutes … et la fameuse rencontre !

Parce que oui, derrière tout ça, quand un bel homme arrive et séduit Émilie, elle a beau avoir quelques réticences, elle va vite se laisser aller. Mais, fidèle à la personnalité que lui a taillée Angela Morelli, Émilie profite de cette histoire au jour le jour (du moins, elle essaye) malgré ses doutes. Mais comment résister à la force de l’amour quand celui-ci à les traits aussi irrésistibles que ceux de Samuel ?

Il n’y a pas beaucoup de rebondissements, pas de gros suspense, pas de chute inattendue, mais la lecture est agréable, fraîche et légère. Si la fin m’a semblé un peu rapide, elle ne m’a pas enlevée le plaisir que j’ai eu à dévorer le livre en quelques heures à peine !

note_4_5

3 thoughts on “L’homme idéal (en mieux) – Angela Morelli

  1. En étant le sosie de Bradley Cooper, comment résister.
    Typique d’une « lecture d’été » pour moi 😉
    Harlequin a bien réussi à se diversifier pour atteindre une cible plus « moderne », c’est chouette !

    1. Oui, totalement … le genre de lecture de plage tranquille et sans prise de tête.
      D’ailleurs demain je parle de la suite, « L’amour est dans le foin », tu l’as lu ?
      Pour Harlequin, je partage ton avis, j’aime beaucoup les histoires plus modernes et les « héroïnes » auxquelles on s’identifie plus facilement 🙂

Laisser un commentaire