Les beignets d’Oscar – Fausto Brizzi

brizzi_les_beignets_d_oscar

L’histoire

Chaque matin Lucio déguste un beignet d’Oscar, son beau-père, assis à une table devant la boutique, partageant quelques miettes avec un moineau extraverti. Un instant privilégié, une madeleine de Proust qu’il garde secrète. Il ne faudrait pas que Paola, sa femme, apprenne ses écarts gourmands. Quoique maintenant, ça n’ait plus grande importance. Elle a découvert son aventure avec Mme Moroni. Une incartade qui lui vaut d’être mis à la porte.
Et comme les ennuis, c’est bien connu, débarquent toujours par paire, il fait la rencontre de l’ami Fritz. Lucio aurait sûrement préféré ne jamais croiser sa route. Pourtant, avec lui, il va passer les cent jours les plus heureux de sa vie. De ceux que l’on veut laisser derrière soi comme les plus heureux, des souvenirs que nos proches chériront toujours.
Cent jours qu’il se doit de rendre inoubliables.

Mon avis

Pour commencer, je voudrais vous dire que si j’ai lu « Les beignets d’Oscar » c’est grâce à LaBulledeCoco. Profitant de l’anniversaire de son blog, elle a organisé un méga concours et j’ai eu la chance de remporter un exemplaire de ce livre. Pour être honnête jusqu’au bout, je ne pense pas que je l’aurais lu si je ne l’avais pas remporté. Le résumé donnait envie, oui, la couverture, encore plus, mais il n’était pas spécialement dans ma Wish List.

Le résumé d’ailleurs … Bien qu’il nous en dise un peu sur l’histoire, il cache la véritable histoire. Et il est assez délicat de vous donner mon avis car je n’ai pas envie de vous spoiler la moindre info, j’ai envie que vous découvriez par vous-même, de la même façon que moi, ce bouquin rempli d’émotion, de justesse, d’amour, d’amitié et de vie.

Il y a une citation qui dit « On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une ». Eh bien, en fait, c’est un peu ça l’histoire. Une« deuxième » vie qui va durer 100 jours. Une vie pleine de bonheur, de difficultés, d’amour, d’amis, de surprises, de douleurs, de douceurs, de rires, de larmes, de joie, de famille … 100 jours inoubliables.

Le début du livre m’a un peu perturbée. Car je ne m’attendais absolument pas à ce genre de livre, à cette histoire, à ce rebondissement dès les premières pages. D’ailleurs, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre, j’ai trouvé les premières pages un peu longues, un peu complexes. Mais je pense que c’est lié au fait que je ne savais pas trop où allait le bouquin. Car, bien qu’ayant lu le résumé, on comprend vite les intentions de l’auteur dans les premières pages, et cela nous éloigne un peu de l’idée qu’on s’était fait en lisant le résumé.

Bon, au bout d’une vingtaine de pages, j’étais accro. Et j’ai dévoré le livre.

Je suis passée du rire aux larmes, de l’émotion à encore plus d’émotions, du questionnement sur moi même à la prise de conscience de la vie. Bref, un roman tout en douceur, plein d’émotions, qui fait le point sur la vie, la mort, soi-même, les autres, les rêves, les espoirs, les envies, les choses qu’on ne réalisera jamais, les souvenirs, …

Si le sujet du livre est loin d’être marrant, Fausto Brizzi a pourtant écrit un livre vivant, drôle, émouvant, où le pathétique n’a pas sa place, où seule la vie est mise en valeur. Du doute aux espoirs, des erreurs aux responsabilités qu’il faut assumer, « Les beignets d’Oscar » est un condensé d’émotion, de vie et d’amour ! Merci à LaBulledeCoco et aux Editions Fleuve (et un peu au hasard du tirage au sort) de m’avoir fait découvrir ce livre !

note_5_5

One thought on “Les beignets d’Oscar – Fausto Brizzi

Laisser un commentaire