Hopeless – Colleen Hoover

hoover_hopeless

L’histoire

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement ou elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l’effet qu’il produit sur elle. D’autant que ce garçon croit la connaître, alors qu’elle n’a aucun souvenir de lui…

Mon avis

Ce livre trainait dans ma PAL depuis quelques temps. Et le thème du « 1 mois, 1 challenge et des livres » du mois d’août étant « Young Adult », je me suis dit que c’était l’occasion de me plonger dans cette histoire dont j’avais entendu tant de bien !

 Je ne sais pas si la fatigué a joué un rôle (sûrement), mais le début m’a semblé long et manquant d’intérêt. A moins que ça ne soit le style « Young Adult » qui ne me convienne pas (l’an dernier, j’avais lu « Nos Etoiles contraires » et je n’avais pas du tout accroché).

Et en effet, pendant toute la première partie de Hopeless, je me suis ennuyée, je n’avais pas d’affinité particulière avec les personnages, je trouvais le style trop bateau, l’histoire trop simple, même si on nous promettait un petit suspense, mais je n’avais pas d’intérêt. Malgré tout, j’ai persévéré et continué ma lecture !

A ce moment-là, la relation, un peu compliquée entre les deux ados perdus dans leurs têtes, dans leurs sentiments, dans leurs états d’âmes, ne semblaient mener nulle part.

Alors quand est arrivée « la révélation », ce moment l’histoire prend (enfin) un tournant « inattendu », voire un peu violent, mon intérêt s’est un peu réveillé.

J’ai lu la seconde partie beaucoup plus vite que la première, étant enfin au cœur de l’histoire et des événements. Malgré tout, l’enchainement des événements était un peu trop évident pour moi, et petit à petit je comprenais où nous emmenait Colleen Hoover.

Bien que mêlant amour, suspense, trahisons, mensonegs et révélation avec un style agréable, je crois pouvoir dire que mon esprit est désormais trop éloigné du style » Young Adult » pour que je puisse apprécier le style.

« Hopeless » reste malgré tout un roman émouvant et surprenant qui traite de sujets douloureux.

note_3_5

Laisser un commentaire