Le prince charmant est infidèle – Ondine Khayat

khayat_le_prince_charmant_est_infidele

L’histoire

Il était une fois une magnifique princesse, prénommée Cathy, qui vivait un conte de fées avec son prince charmant, Ben, dans leur ravissant château F3 parisien. Mais bizarrement, les contes de fées ne précisent pas que le prince charmant est parfois infidèle ! D’ailleurs, Ben cache bien son jeu : c’est en fait un séducteur compulsif, qui carbure à la vodka-orange. Jusqu’au jour où la mort de sa mère le plonge dans une terrible crise  existentielle.

Son chemin croise alors celui de Claire, une coach-thérapeute déjantée, qui lui lance un défi : accepter de Cathy ce qu’il se permet lui-même. Pour Ben, le cauchemar commence… Il va se retrouver dans des situations désopilantes qui l’obligeront à voir les choses en face : si le prince charmant est infidèle… la princesse peut l’être aussi !

Mon avis

La première fois que j’ai vu ce livre chez Mollat, je suis tombée raide dingue de sa couverture. Mais s’il m’attendait sagement depuis, c’est grâce au « 1 an, 1 challenge et des livres » que je l’ai lu. Profitant du thème « Lecture Commune » du mois de septembre, et du fait que ma e-copine Coralie avait également ce livre dans sa PAL, nous nous sommes lancées ensemble dans la lecture.

Le début m’a quelque peu perturbée. D’une part parce que je m’attendais à un (énième) personnage principal féminin qui s’est finalement révélé être un homme : Ben Portman. Et d’autre part car ce livre est totalement axé sur le thème de l’infidélité.

Ben trompe Cathy, sa copine depuis 4 ans, mais bien évidemment Cathy ne se doute de rien. Mais quand les événements poussent Ben à se questionner sur lui, il découvre qu’il doit laisser Cathy le tromper pour être heureux. Parce que bien entendu, s’il lui révèle tout, Cathy va le quitter. Et ça Ben ne le supporterait pas. Mais en même temps, Ben aime bien tromper Cathy … (qui a dit que les filles étaient compliquées ?)

Sans que ce livre ne soit l’éloge de l’infidélité, la façon dont le thème est abordé est assez particulier.

Malgré tout, le côté « introspection » et « travail sur soi » d’un homme aurait pu se révéler intéressant … si l’homme n’avait pas été si énervant, prétentieux et arrogant.

Le seul point positif du livre étant le style d’écriture agréable et fluide, qui aura, bien heureusement, permis une lecture rapide de l’histoire. Et encore, la fin m’a semblée looongue, rapport à un manque de sympathie de plus en plus prononcé au fil de l’histoire pour ce Ben.

Pour une fois que l’on peut vivre une histoire du point de vue d’un homme, il a fallu que cet homme soit infidèle, énervant et détestable. Dommage.

note_2_5

One thought on “Le prince charmant est infidèle – Ondine Khayat

Laisser un commentaire