Quelqu’un pour qui trembler – Gilles Legardinier

legardinier_quelqu_un_pour_qui_trembler

L'histoire

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.

Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

Mon avis

Depuis que j’ai découvert « Demain j’arrête », je n’ai plus jamais résisté aux histoires de Gilles Legardinier. Alors quand « Quelqu’un pour qui trembler » est sorti, je me suis précipitée pour l’acheter !

Je voulais le lire dès son achat mais mes lectures se sont enchaînées et je n’ai pas trouvé le bon moment pour le sortir de la bibliothèque. Pourtant je m’étais promis de le lire avant la fin de l’année 2015. Pari presque réussi ! En effet, je l’ai commencé le 29 décembre, faisant de ce livre ma dernière Nouvelle Lecture de 2015 mais également ma première lecture de 2016. Un petit symbole pour moi :).

Et finalement, j’ai bien fait d’attendre car la période était idéale pour me plonger dans ce roman !!

« Quelqu’un pour qui trembler » marque un tournant dans le style Legardinier. On sort de la collection « couverture à chats », bien que la couverture de ce nouveau livre ne soit pas sans rappel avec les autres livres, de par sa qualité, sa beauté … et son petit côté intriguant.

On reste malgré tout dans le registre de la comédie avec un style propre à Gilles Legardinier : émouvant, amusant, divertissant, agréable, plaisant …

Une fois encore, à peine commencé, je n’ai pas réussi à lâcher le bouquin. Je suis rentrée tête la première dans l’histoire, oubliant son auteur, oubliant ce qui se passait autour de moi. Car Gilles Legardinier a ce talent : celui de nous faire oublier qu’on lit un livre pour nous faire vivre à 100% l’histoire, comme si on en faisait partie. Une immersion qui augmente les sentiments et le plaisait que l’on ressent en lisant.

Sans s’éloigner de la comédie, Gilles Legardinier nous embarque dans un tout nouveau monde : celui de la paternité. Une paternité inconnue qui va pourtant bouleverser la vie d’un homme. Une histoire du point de vue d’un homme qui n’est pas sans rappeler le roman « Complètement cramé« . Et force est de constater que, qu’importe le sexe du personnage principal, masculin ou féminin, Gilles Legardinier sait transmettre des émotions intenses au lecteur en lui donnant les bonnes infos.

Pour en revenir un peu à l’histoire, Legardinier nous entraîne avec un homme, Thomas, qui vient d’apprendre l’existence d’Emma, sa fille. Une fille qui a quasiment 20 ans. Comment réagir ? Comment gérer ? Comment assumer ? Est-il d’ailleurs encore temps d’assumer ?

A travers les yeux d’un « nouveau » père, on découvre l’amour. L’amour inconditionnel d’un père pour sa fille. On découvre aussi la peur, les doutes, le silence, l’immobilité, l’incertitude, l’indécision … Mais on découvre aussi l’amitié, la folie, l’empathie pour n’en citer que quelques uns. Une histoire pleine de bouleversements, de personnages hauts en couleur, ayant chacun leur histoire et leur vision de la vie, de rencontres qui donnent le sourire, de situations qui font exploser de rire … et d’émotion. Encore et toujours de l’émotion.

Sans oublier la sensibilité, la prise de conscience, la trahison, le mensonge, l’espoir …

Une histoire traitée avec toute l’intimité, le respect, l’ouverture d’esprit et la beauté qu’elle mérite.

Gilles Legardinier « change » de registre et le pari est gagné. « Quelqu’un pour qui trembler » est bien plus qu’une comédie feel-good qui redonne foi en les rencontres de la vie, en l’esprit humain … en l’amour et en l’homme, tout simplement. Un livre à savourer avec délicatesse et émotion. Une première lecture 2016 synonyme de coup de coeur !

note_5_5

coup_de_coeur

Laisser un commentaire