Dans la peau de Coventry – Sue Townsend

townsend_dans_la_peau_de_coventry

L'histoire

«Il faut d’abord que je vous dise deux choses sur moi : la première, c’est que je suis belle, la deuxième, c’est que, hier, j’ai tué un homme du nom de Gerald Fox. Je suis une femme très ordinaire qui n’a aucun talent particulier, aucune relation influente parmi les membres de sa famille, aucune qualification en quoi que ce soit et aucun revenu. Hier, j’avais un mari et deux enfants adolescents. Aujourd’hui, seule et en fuite, je suis à Londres, sans mon sac à main. »

Fuyant un mari ennuyeux qui voue un amour inconditionnel à ses quatre tortues domestiques, une existence monotone dans le lotissement des Chemins Gris où il ne se passe jamais rien, et surtout la police, Coventry va se découvrir une âme d’aventurière… et de fugitive sans le sou. Tandis que tout le monde la recherche activement, ses tribulations en plein coeur de Londres, aux côtés de personnages tous plus rocambolesques les uns que les autres, vont se révéler bien plus drôles qu’une vie de femme au foyer dans la banlieue anglaise…

Mon avis

Coventry est belle. C’est un fait.
Mais Coventry a aussi tué un homme. Son voisin.
Il faut dire qu’il l’avait bien cherché …

Coventry, la mère de famille presque exemplaire, serait dont une meurtrière. Une meurtrière en fuite qui plus est ! Car oui, une fois son méfait accompli, Coventry a fui. Loin de chez elle, loin des siens, loin de ses responsabilités. Et vu qu’elle a agi sur un coup de tête, elle a fui sans rien. Pas d’argent, pas de vêtements de rechange … pas de produits de toilette (oui, c’est très important dans l’histoire). Rien.

Elle se retrouve alors à Londres, prise pour une clocharde, une prostituée, une moins que rien. Il lui faut gagner de l’argent. Honnêtement ou pas. Coventry va alors rencontrer de drôles de personnages qui ne vont pas toujours lui simplifier la tache.

Pourtant elle s’accroche. Et petit à petit, un plan (presque) infaillible se dessine. Coventry va alors mettre toute son énergie à s’en sortir, même si pour cela, elle doit abandonner sa vie d’avant.

Je suis facilement rentrée dans l’histoire. Une histoire légère et divertissante, qu’il ne faut vraiment pas prendre au premier degré.

L’histoire se situe à la fin des années 1980, la femme n’est pas encore tout à fait l’égale de l’homme et Sue Townsend appuie bien sur cette différence dans son roman.

Elle nous décrit une femme « normale », qui a des relations « normales » et une vie « normale ». Si ce n’est qu’elle vient de commettre un meurtre. Et que sa vie « normale » n’est pas si satisfaisante que ça pour elle.

Et si commettre le pire des crimes était finalement la chose dont Coventry avait besoin pour enfin exister ? Pour enfin s’affirmer et laisser court à ses véritables envies ?

Parce que c’est aussi et surtout de cela dont il s’agit. Une succession de rencontres qui vont permettre à Coventry de se découvrir, de prendre enfin confiance en elle, d’enfin oser dire ce qu’elle veut, d’enfin oser vivre ce dont elle a toujours rêvé. Et même s’il faut faire des concessions, laisser des choses derrière elle, elle prend ses responsabilités comme jamais elle n’aurait imaginé.

« Dans la peau de Coventry » est un roman qui s’apprécie et qui divertit. Une lecture agréable et pleine de surprises !

note_4_5

Dans la peau de Coventry de Sue Townsend, Editions Charleston, 256 pages, 18€

L'avis des Lectrices Charleston 2016

Encore une fois, ce livre a partagé les Lectrices Charleston 2016 ! N’hésitez pas à découvrir l’avis de chacune d’entre nous :

Jeu-concours : Dans la peau de Coventry

Pour fêter la sortie du livre « Dans la peau de Coventry », les Editions Charleston organisent un petit jeu-concours …

Le principe est simple ! En s’inspirant de la première phrase du roman qui est «Il faut d’abord que je vous dise deux choses sur moi : », partagez votre propre phrase d’introduction avec le hashtag #CoventryCharleston.

Les 3 phrases préférées remporteront un exemplaire du livre !!

Alors, que doit-on savoir sur vous ? 😉

Plus d’infos sur le site Charleston

4 thoughts on “Dans la peau de Coventry – Sue Townsend

Laisser un commentaire