Pardonnable, impardonnable – Valérie Tong-Cuong

tong_cuong_pardonnable_impardonnable

L'histoire

Un après-midi d’été, alors qu’il se promène à vélo sur une route de campagne, Milo, douze ans, chute et se blesse grièvement.
Ses parents Céleste et Lino et sa grand-mère Jeanne se précipitent à son chevet. Très vite, chacun va chercher les raisons de l’accident. Ou plutôt le coupable. Qui était avec lui ce jour-là ? Pourquoi Milo n’était-il pas à sa table, en train de faire ses devoirs, comme prévu ?
Tandis que l’angoisse monte autour de l’état de Milo resurgissent peu à peu les rapports de force, les mensonges et les petits arrangements qui sous-tendent cette famille. L’amour que chacun porte à l’enfant ne suffira pas à endiguer la déflagration. Mais lorsque la haine aura tout emporté sur son passage, quel autre choix auront-ils pour survivre que de s’engager sur le chemin du pardon ?
Un roman choral qui explore la difficulté à trouver sa place au sein du clan, les chagrins et la culpabilité, mais aussi et surtout la force de l’amour sous toutes ses formes.

Mon avis

Il y a Céleste, la mère. Lino, le père. Jeanne, la grand-mère. Et Marguerite, la soeur de Céleste, la fille de Jeanne. Et puis il y a Milo. Un garçon de 12 ans. Le fils de Céleste et Lino.

Une famille en apparence normale, comme beaucoup d’autres. Pourtant …

Derrière chaque acte et chaque parole, se cache un secret, un mensonge, une vérité inavouée. Alors tout cela aurait pu resté caché, tu, mais c’était sans compter sur l’accident. Un accident bête comme il peut y en avoir tous les jours. Et Milo qui se retrouve à l’hôpital, dans le coma, laissant une famille en proie aux doutes, aux peurs … et au déchirement.

A travers cinq « temps » (colère, haine, vengeance, amertume, pardon), qui sont le reflet des différentes étapes d’un deuil ou de l’acceptation de n’importe quel événement dramatique, Valérie Tong Cuong nous plonge au milieu d’une famille déchirée.

A chaque “étape”, chacun des personnages prend la parole, nous livrant tour à tour ses sentiments, ses ressentis, ses souvenirs, ses doutes mais également ses vérités. Des vérités lourdes à porter, qui finiront par éclater, qui finiront par déchirer, qui feront souffrir, qui feront prendre dues choix, pas forcément les plus simples. Des vérités qui, un jour, feront réfléchir, imposeront d’ouvrir les yeux … et peut-être aussi les coeurs.

Des vérités trop longtemps cachées pour garder l’illusion d’une famille unie mais où plus aucun des membres ne se supporte. A l’exception de Milo. Car Milo est au centre. Lui tout le monde l’aime. Et il aime tout le monde. Personne ne lui ment, ou plutôt, chacun évite les sujets tabous pour ne pas avoir à lui mentir. Sans le savoir, c’est lui, Milo, qui tient cette famille. C’est autour de lui que les illusions gravitent, c’est pour lui que les membres de sa famille mentent. Qu’ils veulent continuer de donner cette illusion d’unité. Mais Milo dans le coma, c’est le chaos. La famille n’existe plus.

Milo est loin. Que va-t-il se passer ? De quoi sera fait l’avenir ?

Pourtant quand l’espoir renaît, doucement, tout doucement, c’est encore lui, à travers ses silences, son immobilité, qui va pousser sa famille à s’ouvrir, à parler, à se retrouver. A comprendre la force de la vie, la poids de l’amour … et l’importance de la vérité.

Très différent de “L’Atelier des miracles”, “Pardonnable, impardonnable”, est un livre porteur d’espoir, plein de sensibilité et d’émotion, porté sur les êtres humains, ce qu’ils ont de plus beau mais également ce qu’ils ont de plus destructeur en eux. Un livre qui ne laissera ne peut laisser indifférent.

note_4_5

Livre offert par Price Minister dans le cadre d’un partenariat.

Laisser un commentaire