Le Cœur entre les pages – Shelly King

king_le_coeur_entre_les_pages

L'histoire

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Mon avis

Un chat. Des livres. Une couverture colorée. Il n’en fallait pas plus que pour je succombe au roman de Shelly King « Le Cœur entre les pages ».

En même temps, sa couverture et le résumé me tentaient mais les avis que j’avais pu lire sur le livre ne me donnaient pas franchement envie.

J’ai donc commencé à lire avec un peu d’appréhension, tout en mettant le plus possible mes à priori de côté. Malheureusement, cela n’a pas suffit.

L’histoire est celle de Maggie. Virée de son boulot, elle traine au Dragonfly, une librairie où elle passe son temps à lire, entre un chat qui semble bien lunatique, un ami qui semble l’adorer et un « employé » qu’elle semble encombrer. Prête à tout pour retrouver son emploi (mais sans convaincre le lecteur de sa réelle motivation), Maggie se laisse un peu entrainer dans des plans foireux. Mais c’est en découvrant un livre, vestige d’une histoire d’amour naissante entre un certain Henry et une certaine Catherine, que ses plans vont changer … au point de bouleverser l’existence de tout le petit monde qui gravite autour de la librairie.

Ce qui est dommage c’est que ce livre ne m’a pas touchée de la même façon que je suis passée il y a quelques mois à côté de La bibliothèque des cœurs cabossés.

Tout d’abord, je n’ai pas ressenti d’affection pour Maggie. Elle est restée un personnage de roman auquel je n’ai pas réussi à m’attacher. De la même façon pour les autres personnages en fait. Bien qu’ils soient gentils et semblent mériter les bonnes (ou mauvaises) choses qui leur arrivent, leurs personnages ne sont pas allés au delà du livre.

Deuxième point, l’histoire. J’ai trouvé qu’il y avait trop d’éléments. Ce n’est pas spécialement le souci mais j’ai trouvé que les enchainements apportaient plus de lourdeur que de fluidité au roman. Ayant eu le sentiment de régulièrement passer du coq à l’âne au cours de ma lecture, je me suis perdue dans des situations qui souvent n’apportaient pas grand-chose au roman.

Et enfin, il y a cette histoire d’amour, ce livre plein de tendresse et d’émotion … sauf que justement ! Cette histoire, qui semblait être la principale du roman, est régulièrement reléguée au second plan. J’aurais aimé plus de sentiments, plus de magie … à la place d’une révélation qui m’a fait l’effet d’un plat.

Entre des personnages loin de m’avoir touchée et une multitude de situations, faisant oublier la grande histoire d’amour l’on me promettait, le livre m’a paru long à lire. D’autant que petit à petit l’histoire s’essouffle, laissant peu de surprises au lecteur. Dommage …

note_2_5

Un livre offert par les Editions Préludes, via la plateforme NetGalley.fr. Merci à eux !

Laisser un commentaire