Les Années du Silence – T2 – Les chemins de la destinée – Louise Tremblay D’Essiambre

tremblay_d_essiambre_les_chemins_de_la_destinee

L’histoire

Après quarante ans de séparation, Jérôme et Cécile se retrouvent enfin, chacun portant les cicatrices d’une vie mouvementée. Mais l’amour sera-t-il encore au rendez-vous ? Parviendront-ils enfin, au crépuscule de leur vie, à redonner un sens à ces années d’espoir sans trêve ? Jérôme et Cécile, à la recherche du temps perdu, réussiront-ils à reprendre leur vie là où la guerre l’avait laissée ?

Commence alors une quête. La quête de l’amour, du bonheur et de la sérénité. La quête de la vie !

Et puis il y a François, le petit-fils, et Sébastien, un adolescent frondeur à qui la vie ne fait aucun cadeau. Amer, blessé, il a choisi la rue parce que personne ne l’a choisi. François arrivera-t-il à faire une différence dans la vie de Sébastien ?

« Il faut apprendre à regarder les choses avec le cœur de l’autre quand on dit aimer… »

Mon avis

Comme « Dans la tourmente », le premier tome des Années du Silence, « Les chemins de la destinée » se compose de deux parties : la sérénité et la destinée.

Je suis entrée très vite dans cette première partie qui nous permet de retrouver Jérôme et Cécile presque là où on les avait laissés. On reprend contact avec les personnages, avec les situations, on retrouve les doutes, les incertitudes … La vie. Leur vie.

La seconde partie, quant à elle, se déroule dans les années 90, environ 10 ans après la première partie. Une période pendant laquelle la tempête semble passée, la vie ayant réunit les couples, les espoirs étant permis et la tranquillité enfin arrivée. Dans « Les chemins de la destinée », on découvre d’avantage François, le petit-fils de Cécile et Jérôme, le fils de Dominique, que l’on avait suivi dans « La sérénité », la première partie du livre.

François est un homme accompli, qui met à profits ses expériences, pas forcément très positives, pour aider les autres, de la même façon qu’on l’a aidé. Solidarité, entraide, respect sont les maitres mots de cette partie de l’histoire.

Tout en suivant les « aventures » de Cécile et Jérôme, on rencontre également Sébastien, un gamin paumé qui voit dans la rue la liberté et l’indépendance tant espérée. Une rencontre émouvante qui pose les questions de l’avenir et des choix que l’on fait pour avancer. Par sa fragilité, Sébastien est un personnage touchant, écorché vif mais intelligent, pour qui on tremble d’appréhension.

Quant à Cécile et Jérôme, ils ne sont jamais bien loin. Solides et au cœur de cette famille, ils sont un peu les racines auxquelles les personnages peuvent se raccrocher au cours de leur vie. Pourtant on perçoit les signes du temps qui passe même si leur personnalités restent égales : présents, amoureux et attentionnés.

À travers le tome 2 des « Années du Silence », on parle encore et encore de la vie : ses difficultés, ses différentes périodes de construction, ses aboutissements. Un tome touchant et encore plus émouvant que le premier, sûrement du à l’attachement que l’on développe pour les personnages. Parce qu’en effet, et si à la fin du premier tome on en a les prémisses, à la fin du second, on est persuadés que nous aussi, nous faisons un peu partie de cette si jolie famille.

note_5_5

coup_de_coeur

Les Chemins de la Destinée, Les Années du Silence (tome 2) de Louise Tremblay D’essiambre, Editions Charleston, 432 pages, 22,50 €

L'avis des Lectrices Charleston 2016

N’hésitez pas à découvrir l’avis des autres Lectrices Charleston 2016, sur leurs blogs respectifs :

2 thoughts on “Les Années du Silence – T2 – Les chemins de la destinée – Louise Tremblay D’Essiambre

Laisser un commentaire