Mes amis devenus – Jean-Claude Mourlevat

mourlevat_mes_amis_devenus

L'histoire

Ouessant.
Accoudé à l’embarcadère, un homme scrute la ligne d’horizon.
Dans quelques instants, le ferry va se dessiner dans le lointain et lui apporter ses quatre amis. Le premier est comme son frère, mais il n’a pas revu les trois autres depuis quarante ans.
Le vent fouette son visage ; les mouettes crient ; le jour décline.
Lours’ est-il toujours une force de la nature ? Luce est-elle toujours aussi folle ? Mara ressemble-t-elle encore à celle qui l’avait ensorcelé, autrefois?
Et lui-même, comment sera-t-il à leurs yeux ?

Mon avis

Pouah quelle claque !

J’ai gagné ce livre, en Épreuves non corrigées, quelques semaines avant sa sortie, grâce à un petit RT sur Twitter !

J’avais beaucoup aimé “Et je danse aussi”, alors découvrir ce nouveau livre de Jean-Claude Mourlevat m’a de suite donné envie. J’ai lu le résumé, j’ai été sélectionnée pour recevoir le livre (youpiii), je l’ai reçu, je l’ai lu et là … la claque !

Le livre se compose en fait de 2 parties. Une première partie dans laquelle Sylvère, le narrateur, nous raconte “son” histoire. Son passé. Enfin, son passé associé à celui des amis qu’il attend de revoir. Car il est là, sur le port, il aperçoit le ferry au loin qui approche. Et pendant ces minutes d’attente, il se souvient.

Les rencontres, les espoirs, les 400 coups, les ententes, les mésententes, les aventures.

Parmi les amis attendus, il y a Jean. Son véritable ami depuis plus de 40 ans. Celui qui a initié la rencontre. Puis il y a les 3 autres : Lours’, Luce et Mara.

Pour chacun, Sylvère prend le temps de nous raconter leurs vies communes, ce qu’ils ont partagé, ou pas, ce qu’ils ont vécu, ce qu’ils ont traversé, ensemble ou séparément.

Une partie qui mêle tendresse, émotion, nostalgie, joie, peur, appréhension. Cette appréhension de se revoir après tant d’années écoulées. Cette peur de ne pas savoir comment se passeront les quelques jours qu’ils auront en commun.

Pendant une grande partie du livre, Sylvère nous confie donc ses pensées les plus intimes. Il nous parle comme il se confierait à un ami. Il se livre sans filtre, sans jugement. Il nous prend, il nous entraîne. J’ai eu du mal à décoller du roman, du mal à me détacher de ces personnages tellement simples mais tellement émouvants.

La seconde partie du livre est plus rapide. Elle concerne les journées que les 5 amis vont passer ensemble. Devant se redécouvrir, évitant certains sujets, on sent que l’amitié est forte, très forte. Qu’elle n’a pas faibli, qu’elle a vieilli. Voire même qu’elle s’est bonifiée. Qu’elle est naturelle. Qu’elle se vit au présent, même si le passé reste présent.

Sylvère continue de nous raconter sa perception de la situation avec une simplicité et une émotion qui ne permet pas de refermer le livre. Une fin qui sans surprendre reste dans le fil de l’histoire.

“Mes amis devenus” est une histoire émouvante, une histoire d’amitié, une histoire de retrouvailles. J’ai été happée du début à la fin par la simplicité de l’écriture de Jean-Claude Mourlevat, par sa façon de nous raconter cette histoire, par sa façon de nous intégrer dans le roman. Ce roman fait de retrouvailles, de joie, de bonheur et de nostalgie est un véritable coup de coeur !

note_5_5

coup_de_coeur

 Merci à Fleuve Editions de m’avoir permis de découvrir ce livre en avant-première !

4 thoughts on “Mes amis devenus – Jean-Claude Mourlevat

Laisser un commentaire