Les vraies histoires d’amour commencent à Paris – Cathy Kelly

Cathy Kelly est une auteur que j’aime beaucoup lire. C’est donc avec impatience que j’attendais de découvrir son roman “Les vraies histoires d’amour commencent à Paris” que m’ont envoyé il y a quelques temps les Editions Presses de la Cité.

Cathy Kelly - Les vraies histoires d'amour commencent à Paris

L’histoire

En haut de la Tour Eiffel, sous les vivats des touristes, Michael demande sa main à Katy, son premier amour. A leur retour en Irlande, les préparatifs de leur mariage ont des répercussions sur tout leur entourage.
Meilleures amies de la mariée, Leila et Susie sont aussitôt désignées comme demoiselles d’honneur, mais les deux soeurs ne se parlent plus depuis quelques temps. Le mariage leur permettra-t-il de retrouver leur complicité d’antan ? Birdie, la mère de Katy vit dans l’ombre de son mari Desmond, capitaine de l’industrie. Grâce une révélation inattendue, les noces seront pour elle l’occasion de commencer une nouvelle vie. De son côté, Vonnie, pâtissière chargée de la pièce montée pour le grand jour, se bat pour faire fonctionner sa famille recomposée.
Entre une demande romantique en diable et une noce féerique à souhait, la route n’est pas toute tracée, et le récit de Cathy Kelly nous emmène dans de délicieux chemins de traverse.

Mon avis

J’attendais le bon moment pour découvrir ce roman. Parce que je connais Cathy Kelly et je sais que ces romans demandent calme et sérénité. Elle n’écrit pas des histoires qui se dévorent en une après-midi. Non. Elle met en place toute une histoire qu’il faut découvrir lentement.

Les histoires de Cathy Kelly sont toujours faites de beaucoup de personnages. Chacun ayant son propre passé, ses douleurs, ses fantômes … ses envies, ses besoins et bien entendu ses problèmes. Il faut donc du temps. Du temps pour comprendre les histoires. Du temps pour comprendre la façon dont sont liés, ou non, les personnages entre eux. Du temps pour apprendre à les connaître, les comprendre entièrement, leur faire confiance … et partager leur quotidien avec empathie et bienveillance.

Car c’est ça aussi que Cathy Kelly montre dans ses livres : la bienveillance des uns envers les autres.

Si au départ les personnages semblent cassés, presque fracturés, s’ils se sentent seuls, tristes, perdus … Cathy Kelly nous promet toujours happy end. Mais comme la vie n’est jamais totalement rose, il faut appréhender et apprendre à vivre avec les épreuves que la vie met devant nous : les pertes, les deuils, les accidents, les maladies, les séparations … Autant de bouleversements qui donnent lieu à des situations parfois malsaines, mais où les personnages finissent par voir le bon côté des choses, par comprendre, par ouvrir les yeux et par prendre conscience de la vie et des possibilités qui peuvent les aider à avancer.

J’ai trouvé les 200 premières pages du roman “Les vraies histoires d’amour commencent à Paris” assez longues. Mais c’était aussi essentiel pour planter le décor, les situations, les personnages. Passer ce moment de découverte, j’ai dévoré les 300 pages suivantes.

Je me suis laissée embarquer, ressentant de l’affection pour chacun des personnages rencontrés. Souriant régulièrement. Espérant le meilleur pour eux, toujours.

Sauf qu’à la fin du roman, et même si j’avais aimé l’histoire et ses personnages, j’ai trouvé que cette fois ci, il y avait eu “trop” de personnages. J’ai trouvé qu’une partie des personnages (le couple Vonnie/Ryan notamment) aurait mérité un roman à part.

J’ai eu l’impression que chacun des couples, chacun des personnages avait été un peu survolé, parce qu’il y avait trop de personnages “forts” dans ce roman. J’espérais qu’il se passe quelque chose d’autre, qu’on ait plus d’infos. Et j’ai été un peu frustrée. J’ai eu l’impression d’être restée en surface de leur histoire. De ne pas avoir eu assez. De ne pas en avoir lu assez. Parce qu’ils auraient mérité plus.

Si j’ai lu “Les vraies histoires d’amour commencent à Paris” avec envie et plaisir, j’ai ressenti un peu trop de “légèreté”. J’aurais aimé que Cathy Kelly nous offre plus de profondeur comme elle sait si bien le faire. J’aurais aimé découvrir chaque personnage d’avantage. J’aurais aimé en savoir plus sur eux. Je ne considère pas ce roman comme le meilleur de l’auteur mais je l’ai lu avec plaisir malgré tout :).

note_4_5

Laisser un commentaire