L’Affaire Bella Rosa – Monia Boubaker

Lors d’une rencontre à Bordeaux entre blogueurs et/ou passionnés de lecture, j’ai fait la rencontre de Monia Boubaker du blog « Ô hasard des mots« . Monia qui s’est révélée … être auteur d’un roman auto-édité ! Bien évidemment, elle m’a parlé de son bouquin et m’a donné envie de le lire ! Je ne me suis donc pas faite beaucoup prier pour découvrir sa plume :).

Monia Boubaker - L'Affaire Bella Rosa

L’histoire

Enfin des vacances pour Mélina Corneille ! C’est en Italie, dans un petit village de Toscane, qu’elle a choisi de se ressourcer pour profiter pleinement de ce repos bien mérité.
À peine arrivée, Mélina fait la connaissance de Laurent et Annabelle, un couple de Français avec qui elle sympathise ; mais la mystérieuse disparition de cette dernière pourrait bien tourmenter ces vacances tant attendues. Et pas facile de résoudre cette affaire avec des employés de l’hôtel pour le moins étranges et un inspecteur atypique pas très concerné… De plus, la jeune femme semble cacher quelques secrets et son mari ne s’avère pas savoir grand-chose d’elle… Qui est vraiment Annabelle ? Pourquoi a-t-elle disparu ?
Guidée par son instinct et son irrépressible curiosité, Mélina ne peut faire autrement que de s’en mêler !

Mon avis

“L’Affaire Bella Rosa” est un polar ! Un polar qui commence pourtant doucement puisqu’il nous emmène en vacances en Toscane, en compagnie de Mélina Corneille. Une jeune femme qui reste un peu une inconnue pour nous, mais pour qui j’ai bien vite ressenti de l’affection.

Malgré son envie d’être tranquille pendant ses vacances loin de Bordeaux, Mélina Corneille est curieuse et ne peut s’empêcher de mettre son grain de sel quand la femme de son voisin de chambre disparaît ! Une disparition qui semble malgré tout peu inquiétante à la vue des premiers éléments …

Pourtant, et très rapidement, je n’ai plus réussi à lâcher mon bouquin. Enchaînant les chapitres, voyant où Monia m’emmenait en tant que lectrice, ayant envie de savoir, de comprendre. Bref, j’ai été happée, tant par le style que par l’histoire … que par les rebondissements. Des rebondissements auxquels je ne m’attendais pas spécialement mais qui ont été imaginés et écrits avec subtilité et efficacité.

Alors j’ai continué de lire … Enfin, j’ai éteint la liseuse pour dormir un peu, mais mon obsession de finir l’histoire m’a vite rattrapée au réveil !

J’ai lu. J’ai espéré. J’ai cru que je pourrais comprendre. Petit à petit, et au gré de la lecture, des petits indices semés. Des petites révélations. J’ai essayé de comprendre. Je me suis dit que j’allais comprendre (force est de constater que dans les polars, je ne comprends rien avant la révélation finale … j’aurais fait un bien mauvais flic !).

Je n’ai pas vu les pages défiler. J’ai été prise par l’histoire. Prise par cette Mélina Corneille. Prise par la détresse de Laurent, ce mari qui ne comprend pas la disparition de sa femme. Prise par Annabelle, par son passé, ses secrets… par son absence !

Et puis la révélation.

STOP. Je m’arrête là. Je ne voudrais pas risque le spoiler ^^. 

Je vous invite à découvrir la fin de l’histoire par vous même ;).

“L’Affaire Bella Rosa” a été une découverte “auto-édition” agréable et plaisante. L’histoire est rythmée et dynamique. Elle est entraînante et si quelques moments sont un peu plus lents, ils restent agréables car ils permettent de reprendre un peu de souffle. J’ai trouvé que le roman était parfois un peu trop descriptif mais cela n’est pas grand chose par rapport à la qualité de l’histoire que j’ai lu.

note_4_5

Dangereuses apparences

Monia Boubaker - Dangereuses apparences

J’ai également lu “Dangereuses apparences” de Monia Boubaker. Une nouvelle courte et claquante qui permet de découvrir le style de Monia … et de faire la connaissance de Mélina Corneille, le personnage principal de “L’Affaire Bella Rosa”.

Laisser un commentaire