Forever Young – Charlotte Orcival

L’auto-édition cache vraiment de nombreux talents… Charlotte Orcival en fait partie !
« Forever Young » est un livre sur l’amour et l’adolescence que j’ai découvert cet été.

Forever Young - Charlotte Orcival - Auto-édition

L’histoire

En 1984, Anna, petite parisienne aux origines polono-ardéchoises, est prête à en découdre avec la vie. A 13 ans, elle vient d’entrer dans la phase mythique de l’adolescence et peut enfin espérer qu’une vie plus vivante ne commence. Mais un déménagement familial la déracine de son Paris d’enfance pour une Bretagne aussi exotique qu’hostile.
Anna s’accroche comme une battante pour vivre pleinement cette nouvelle vie et compte très vite sur le soutien de deux amis en or, Erwan et Laure, qui vont faire de cette année scolaire, une année extraordinaire. Mais une rencontre change tout. En posant ses yeux sur Julien, 16 ans, Anna tombe raide dingue amoureuse. Le caractère de Julien ne va pourtant pas l’épargner et entre eux, ce sera comme entre chien et chat, entre amour et amitié, Anna prenant les choses tantôt avec philosophie, tantôt agacement.

Alors, Anna va-t-elle vivre un premier amour ?
Et est-ce que l’adolescence était différente avant les SMS, Snapchat etc ? Faites un voyage dans l’adolescence d’Anna et découvrez-le par vous-même.

Mon avis

Il y a 2 ans je lisais « Nos étoiles contraires » de John Green. L’an dernier, je me plongeais dans « Hopeless » de Colleen Hoover. Deux livres à succès dont le thème principal était l’adolescence. Suite à la lecture de ces deux livres, mon avis était quasiment le même : les livres pour ou qui parlent des adolescents, ce n’est vraiment pas pour moi. J’ai besoin de m’identifier et je n’y arrive pas, je n’ai pas d’affinités, je suis trop loin, je n’arrive pas à entrer dans l’histoire … Bref, j’avais donc pris la décision d’arrêter cette « lecture jeunesse ».

Pourtant, cet été, j’ai réitéré. Loin des livres à succès de ces auteurs, j’ai jeté mon dévolu sur le roman auto-édité « Forever Young » de Charlotte Orcival. Un livre que j’ai notamment découvert chez Coralie du blog « La Bulle de Coco ».

Dans « Forever Young », on fait la connaissance d’Anna. 13 ans et quelques mois. Anna qui vient de quitter Paris pour s’installer en Bretagne. Anna qui manque de confiance en elle. Anna qui ne connaît pas grand chose à la vie, et encore moins à l’amour. Anna qui redoute un peu ce changement de vie, parce que Paris c’était sa vie …

Bref, à peine arrivée en Bretagne, et à peine ses premiers pas dans son nouveau collège faits, elle découvre un autre monde. Elle se fait rapidement des amis et petit à petit, elle va découvrir les garçons, l’amour et les sentiments qui vont avec.

Il y a donc Erwan et Laure, les nouveaux amis d’Anna, mais aussi Julien, Cyril, Patrice. Anna va vite s’aperçevoir qu’elle peut plaire et son adolescence semble vraiment débuter à cet instant là. Entre les petits mensonges aux parents et les jeux de chat et souris avec les garçons, Anna va progressivement grandir, évoluer et devenir une jeune femme qui va devoir assumer ses responsabilités. Pourtant, aux yeux de ses parents, elle reste une petite fille, une enfant, peut-être même un bébé.

Comme je m’en doutais, j’ai eu du mal avec ce thème de l’adolescence. Je n’ai pas trop réussir à ressentir d’affinité avec Anna ou les autres personnages car je n’arrive pas à m’identifier aux personnages ado. Mais le livre est bon en tout cas.

On découvre Anna mois après mois à travers ses paroles, ses écrits, ses doutes, ses envies, ses besoins … ses incompréhensions également. Dans ce journal intime qu’elle nous confie, on la sent grandir, changer. On prend conscience avec elle de la douleur que peut représenter l’adolescence. Des doutes qui peuvent exister. Des peines qu’un simple mot ou geste peut provoquer. Des traumatismes aussi auxquels on peut être confrontés.

L’adolescence est une période de construction. Une période d’entre-deux. Une période difficile à vivre mais qui est nécessaire. Et pour cela, Charlotte Orcival a trouvé les mots justes. Ceux qui permettent de comprendre le trouble d’une adolescente de 13/14 ans, ceux qui donnent à réfléchir sur l’ado que l’on a été aussi … mais également ceux qui peuvent aider les parents d’ado. Parce que finalement, « Forever Young » est un livre qui parle aussi aux parents de ces ados.

L’histoire de « Forever Young » se déroule dans les années 80. A cette époque, pas de téléphone portable, pas d’ordinateur, pas d’internet. Rien que la vie. Et autant vous dire que ça fait bizarre de retrouver cette atmosphère, même si je dois avouer qu’à aucun moment les technologies modernes que l’on connaît aujourd’hui ne m’ont manqué dans ce roman !

« Forever Young » est une jolie découverte estivale. Sans me réconcilier avec le thème des ados dans la lecture, ce roman est bien écrit et décrit très bien les états d’âmes d’une jeune fille en devenir, perdue entre l’enfance et l’adulte, dans ce monde de l’adolescence si compliqué à décrypter.

NOTE 4/5

Forever Young de Charlotte Orcival, 314 pages, 2,99€ (numérique), 11€ (papier)

Laisser un commentaire