Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une - Raphaëlle Giordano - Editions Eyrolles

L’histoire

– Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ?
– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
– Mais… Comment vous savez tout ça ?
– Je suis routinologue.
– Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas après pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves …

Mon avis

Tout commence par cette ouverture colorée qui attire l’œil. Ça continue avec ce titre qui dit bien ce qu’il veut dire. Et qui donne envie d’en savoir plus. Alors on va plus loin. Le résumé. Qui offre la promesse d’un livre qui aider à changer notre vie, grâce aux changements entrepris par Camille, cette femme, épouse, mère qui s’est quelque peu égarée dans un monde qui a perdu de sa saveur.

La promesse est là et bien tenue. On ressort de ce livre léger, épanoui, avec l’envie de changer aussi. Ce n’est pas un énième livre de développement personnel, ou au moins d’aide au développement personnel. Non, c’est une méthode à la portée de tous, présentée par un Claude que l’on a un peu de mal à cerner mais qui nous est très vite familier.

Contrairement aux livres qui promettent souvent d’aider à voir le positif, d’apporter un soutien au changement, j’ai aimé l’approche « roman » de l’histoire. Cette façon d’avoir une histoire qui parle à beaucoup, ces personnages auxquels on peut facilement s’identifier autant qu’on développe pour eux sympathie et affinité.

Tout au long de son parcours « initiatique », Camille découvre un Claude routinologue, qui va l’aider à retrouver le bon chemin. Celui qui permet de moins déformer le monde, de se focaliser sur le beau, le bon, de prendre ce qui est bien pour soi et de jeter le reste, ce qui empêche, ce qui interdit, ce qui ralentit. Un tas de petits conseils que l’on peut facilement décider soi-même de mettre en place pour aller mieux, ou au moins, pour commencer à changer les choses.

Plus qu’un livre de développement personnel, « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano est un roman qui tient ses promesses et qui permet de prendre conscience de la vie que l’on vit, que l’on subit parfois … et de celle qui passe et à laquelle on ne fait pas attention. J’espère juste que j’arriverai à tirer parti dans le temps de ce roman qui se dévore très rapidement, pour qu’il ne reste pas « qu’une lecture sympathique » mais qu’il soit vraiment un « roman utile » pour moi.

NOTE 5/5

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano, Editions Eyrolles, 218 pages, 14,90€

Laisser un commentaire