Harry Potter et l’Enfant Maudit – JK Rownling – John Tiffany & Jack Thorne

Dans un premier temps par les livres, puis par les films, Harry Potter a fait partie de mon adolescence.
Je me souviens avoir découvert la saga lorsque le tome 4 (La coupe de feu) est paru.
Et à partir de ce moment-là, rien n’a plus jamais été pareil !

Harry Potter et l’Enfant Maudit (texte intégral de la pièce de théâtre) - JK Rownling - John Tiffany & Jack Thorne - Editions Gallimard

L’histoire

D’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l’Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène. La première mondiale de la pièce a eu lieu à Londres dans un théâtre du West End le 30 juillet 2016.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants.

Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis

C’est avec beaucoup d’attente et d’impatience que j’ai attendu ce vendredi 14 Octobre. J’étais d’ailleurs à minuit à Cultura Bègles pour m’emparer de mon précieux exemplaire. Sitôt rentrée à la maison, je me suis jetée dedans. Mais j’ai su prendre sur moi et faire durer le plaisir pour apprécier chaque page que je lisais.

Je n’avais aucune attente concernant ce tome. Je savais que la saga du sorcier prenait fin à la dernière page du tome 7 et ai retrouvé avec énormément de plaisir les personnages créés par JK Rowling. Et dès les premières pages de « Harry Potter et l’Enfant Maudit », j’ai été (ré)embarquée.

Le côté « pièce de théâtre » ne m’a absolument pas dérangé. Au contraire. Cette histoire, que je ne considère absolument pas comme « la huitième », marque une cassure avec les 7 premiers tomes. Et je trouve que de passer d’une histoire « littéraire » au « texte intégral de la pièce de théâtre » accentue cette cassure et marque bien que l’on n’est plus dans le même univers. Qu’ils s’agissent des 7 tomes ou de ce nouveau livre, les objectifs étaient différents et la forme offerte aux deux histoires est idéale selon moi.

Concernant l’histoire en elle-même, j’ai adoré ! Les personnages sont fidèles à ceux que l’on a découvert, avec lesquels on a grandit et qu’on a eu tristesse à quitter à la fin des Reliques de la mort. Des événements nouveaux viennent s’ajouter aux événements des histoires précédentes, ce qui renforce le lien qui existe entre les histoires.

Et pour tout vous avouer, même si je n’avais aucune attente concernant ce tome, même si je trouvais la fin du tome 7 « parfaite » (c’est à dire que je ne suis pas restée sur ma faim), je trouve que cette pièce de théâtre apporte des réponses à des questions qu’on a pu se poser (ou pas ^^) tout au long de la lecture de la saga lorsqu’on était ados !

Bref ! Vous l’aurez compris, « Harry Potter et l’Enfant Maudit » est loin d’avoir déçue la Potter fan que j’ai été et que je suis toujours !

NOTE 5/5

Harry Potter et l’Enfant maudit (texte intégral de la pièce de théâtre) de JK Rowling, John Tiffany & Jack Thorne, Gallimard, 350 pages, 21 €

2 thoughts on “Harry Potter et l’Enfant Maudit – JK Rownling – John Tiffany & Jack Thorne

  1. Je suis contente que tu aies aimé 🙂 je partage ton avis au sujet de la « cassure » entre le dernier tome (le 7) et cette pièce de théâtre que je ne considère pas vraiment comme un tome 8. Pour ma part, j’ai été déçue de plusieurs éléments de l’intrigue que j’ai trouvée très bateau… j’ai aussi été immensément déçue du personnage de Ron, qui passe pour un gros suiveur pas du tout courageux alors que J.K. Rowling avait beaucoup travaillé son évolution au fil des tomes pour qu’il ne sombre justement pas dans ce cliché. C’est dommage, Ron est en retrait tout le long alors que c’est un personnage que j’aimais bien.

  2. je n’ai pas vu la pièce mais lu le livre. J’ai apprécié que la forme soit différente car elle permet aux attentes du lecteur d’être différentes et donc … satisfaites! J’ai adorer retrouver les personnages, c’est un peu comme remettre des chaussons de la même marque.. mais neuf. Ce sont les mêmes qu’avant, confortables, agréables , chauds mais quand même différents et tout aussi agréables…
    Je suis super heureuse d’avoir cédé et acheté le livre!
    J’ai très envie de relire les précédents maintenant!!!

Laisser un commentaire