L’ombre du papillon – Marilyse Trecourt

Grâce à « L’ombre du papillon », je découvre (enfin) la plume de Marilyse Trécourt. Pour ne rien vous cacher, je l’ai rencontrée au mois de mars dernier, grâce à Carene du blog Des Mots et moi, lors du Salon du Livre de Paris. Nous avons papoté et c’est ainsi que j’ai découvert cette auteure auto-éditée pleine de talent.

L'ombre du Papillon - Marilyse Trecourt - Auto-édition

L’histoire

Avez-vous déjà eu envie de remonter le temps pour réparer vos erreurs, effacer la parole malencontreuse que vous n’auriez pas dû prononcer, oser aborder cet inconnu que vous ne reverrez plus, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de votre voiture, accorder plus d’attention aux êtres que vous aimiez avant qu’ils ne disparaissent ?

C’est malheureusement impossible. Pas dans la réalité telle que nous la connaissons. Mais n’existe-t-il pas une dimension parallèle à la nôtre dans laquelle d’autres choix sont possibles ? Thomas a eu cette opportunité. De l’autre côté du ciel, sa grand-mère lui a accordé vingt ans pour revivre le cours de son existence. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de sa vie ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ? Parviendra-t-il à déjouer le drame qui a causé sa perte ? Cette histoire vous invite dans un voyage dans le temps, dans une existence trépidante, faisant rimer bonheur et douleur, victoires et désespoir. Elle nous amène à comprendre que si nous ne pouvons remonter le le temps, nous pouvons néanmoins être l’acteur de notre vie, et non plus un simple figurant.

Mon avis

Avec « L’ombre du papillon », Marilyse Trecourt nous plonge dans une dimension parallèle à l’univers que nous connaissons. Thomas, sans vraiment savoir ce qui lui arrive, est projeté dans une nouvelle dimension, qui est loin de lui être étrangère. En effet, il se retrouve vingt ans auparavant, à 18 ans, mais conscient de la vie qu’il a vécue depuis. Sa grand-mère, Héloïse, lui propose alors de vivre cette nouvelle vie, en ayant conscience de son expérience. Prendra-t-il les mêmes décisions ? Suivra-t-il la même voie qu’il a empruntée vingt ans auparavant ? Comment se construira-t-il ? Sa nouvelle vie lui sera-t-elle plus satisfaisante, apaisante ?

Ce qui semble au début relever du surnaturel est rapidement oublié. On se prend au jeu de cette double vie, ou plutôt de cette dimension parallèle. Peut-être justement parce qu’on ne connaît pas le Thomas d’avant et qu’on apprend à le connaître dans ses nouvelles sensations ? Peut-être parce qu’il évoque son « passé » et qu’il s’en sert pour comprendre la façon dont tout cela impacte ses décisions actuelles.

On s’aventure donc avec Thomas, que l’on suit année après année, pendant vingt ans. J’ai aimé le découvrir « grandir », voir comment la vie pouvait reprendre ses droits, comment Thomas essayait de changer « le passé », ou du moins, d’éviter des drames de sa première vie. Il réfléchit, il fait appel à sa mémoire, il comprend ce qui lui manque, il avance, il prend conscience de certains manques. Mais après tout, qui ne réagirait pas comme lui ? Avouez que ce serait tentant, si l’on avait la chance de repartir quelques années en arrière, de voir quels seraient nos choix, en connaissant notre futur, quels seraient également nos décisions face à la vie. En profiter ? S’angoisser d’avantage ? Prendre conscience de ce qui est essentiel pour soi ?

J’ai eu du mal à lâcher ce roman qui est prenant, d’une grande qualité – littéraire et imaginaire – plein de suspense, de crédibilité aussi, d’émotion, de plaisir. Les personnages sont attachants et on se prend à avoir envie du meilleur pour eux.

À travers « L’ombre du papillon », Marilyse Trecourt signe un roman entre émotion et suspense, entre espoir et acceptation, entre passé, présent et même futur. Un roman où le choix que l’on a fait, où le choix que l’on a à faire est primordial. Un roman dans lequel on est transporté et qu’on a du mal à refermer avant d’avoir atteint la dernière page ! N’hésitez pas à découvrir cette auteur et ce roman !

NOTE 4/5

L’ombre du papillon de Marilyse Trécourt, Auto-Edition, 327 pages, 2,99€

Laisser un commentaire