La maison aux secrets – Catherine Robertson

La maison aux secrets - Catherine Robertson - Editions Charleston

L’histoire

Depuis que son petit garçon a été renversé par une voiture, April Turner ne vit plus. Cela fait cinq ans maintenant qu’elle s’est écartée de tout ce qu’elle aime et de tous ceux qui l’aiment, et entend bien continuer son existence ainsi.

Lorsqu’une lettre lui parvient de la part d’un notaire anglais, l’informant qu’elle est l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre, Empyrean, la jeune femme tente de résister. Mais le mystère entourant cet héritage est intrigant, et elle décide de quitter temporairement la Nouvelle-Zélande pour le vieux continent, où elle va rencontrer des habitants étonnants, notamment Sunny, dite Lady Day, qui approche des 90 ans.

Sunny avait connu Empyrean lors de son âge d’or, et son histoire rend le passé encore plus vivant. Mais April sera-t-elle prête à renoncer à ses principes pour, enfin, revivre à nouveau ?

Une histoire qui vous apprend ce que signifie être vivant…

Mon avis

« La maison aux secrets » m’a séduite par son titre, sa couverture intrigante et en même temps dépaysante et par son résumé. Je me suis donc laissée porter, entre la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre, entre le passé et le présent, entre la privation et le bonheur.

Dès les premières pages du roman, on est dans l’histoire. On découvre rapidement April et son quotidien, on prend connaissance de son traumatisme, même si toute son ampleur nous est révélée au fur et à mesure de la lecture. April, cette femme qui a laissé sa vie derrière elle, qui se refuse à tout plaisir depuis que son enfant est mort, cinq ans auparavant. Une femme blessée, qui ne réussit pas à se reconstruire et qui rajoute à sa tristesse la culpabilité de la mort de son enfant. Une femme qui se punit elle-même et qui du jour au lendemain a tout quitté et refusé de profiter de cette vie que son petit garçon ne connaitrait jamais. April est une femme en même temps détruite mais également déterminée à « respecter » cette vie de non-plaisir. Une femme que l’on imagine parfaitement et pour qui la vie s’est arrêtée en même temps que celle de son fils. April est une femme complexe remplie de tristesse, une tristesse dont on ne peut lui vouloir mais dont on aimerait aussi qu’elle sorte. Parce que malgré les douleurs, le chagrin et la catastrophe, elle ne réussit pas à avancer.

Alors forcément, quand une maison l’emporte loin de son quotidien à la découverte d’un héritage dont elle ne veut pas du tout, on part avec elle. Avec espoir. Avec envie. Avec curiosité aussi.

Déterminée, April l’est vraiment. À vendre cette maison, à s’en débarrasser, à ne pas profiter de l’argent, à ne rien ressentir, à ne pas prendre le temps de se balader et de contempler la beauté d’un endroit qui lui appartient.

Et bien que son choix soit arrêté, elle va se laisser entrainer dans le passé et les secrets de l’Empyrean. Cette maison qui a connu tant d’épreuves également. Une maison qui a vécu les plus grands bonheurs, et qui a dû faire face au malheur, sans jamais s’en relever. Comme April. Une parallèle qui n’est pas difficile à comprendre. Et plus on avance dans l’histoire, plus on prend conscience de la douleur du passé, et plus April renait à la vie. Elle s’autorise à s’ouvrir, à vivre, à accepter le plaisir. À accepter le passé, simplement. Un chemin qui n’aurait pas été possible sans les personnages secondaires, tous aussi attachants les uns des autres.

« La maison aux secrets » est un roman émouvant, douloureux et un peu triste aussi. Je m’attendais à un livre différent mais je n’ai pas de déception. Il est poignant et émouvant. L’histoire est belle, parfois triste. Comme la vie peut l’être parfois. Il faut simplement accepter, se relever et continuer.
Une jolie histoire d’espoir et d’acceptation.

NOTE 3/5

La maison aux secrets de Catherine Robertson, Editions Charleston, 416 pages, 22,50 €

7 thoughts on “La maison aux secrets – Catherine Robertson

    1. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, mais j’ai finalement passé un très bon moment ! Tu me donneras ton avis si tu le lis 🙂

Laisser un commentaire