Miss Cyclone – Laurence Peyrin

Bien que le roman « La drôle de vie de Zelda Zonk » attende patiemment dans ma liseuse, c’est avec « Miss Cyclone » que je découvre l’écriture de Laurence Peyrin.

Miss Cyclone - Laurence Peyrin - Editions Calmann-Levy

L’histoire

Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt.

C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.

Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d’innocence, accepte de son petit ami ce qu’elle ne voulait pas vraiment.

Parce qu’elle n’ose pas en parler à June, son silence devient un secret… Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

Une amitié indéfectible vibrant au rythme de New York, la ville où bat le coeur du monde.
L’histoire ciselée et envoûtante du chemin parcouru par Angela et June pour se construire une belle vie.

Miss Cyclone – Laurence Peyrin – Calmann-Levy

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à souligner que j’ai mis plus de deux semaines à lire ce livre. Un délai non pas relatif au livre en lui-même mais à une période de déménagement, de stress, de fatigue et bien sûr d’une envie de bouquiner presque inexistante.

Pourtant, c’est avec facilité, émotion mais également fragilité que je suis entrée dans ce roman et dans la vie d’Angela et June. Ces deux adolescentes au monde si particulier qu’on se construit quand on a 15/16 ans.

Et si autour d’elles gravitent famille, amis et amours, elles sont comme liées l’une à l’autre malgré les différences évidentes qui existent entre elles. Mais c’est comme ça, les opposés s’attirent souvent.

Si dans un premier temps, « Miss Cyclone » nous offre une vue sur leur adolescence, on est très vite propulsés à leur âge adulte. Le temps a passé, des événements les ont marqués, transformées, mais elles sont jours là l’une pour l’autre.

À travers quatre périodes, quatre dates, on suit leur cheminement, leurs évolutions, les doutes ainsi que les menaces qui les entourent.

Ce choix de construire le roman autour de quatre dates aux périodes charnières de leurs vies permet de figer le temps tout en ayant conscience du temps passé, parfois bien malgré elles.

L’amour est présent tout au long de l’histoire, mais c’est bien sur l’amitié que ce roman se repose. L’amitié qui unit, qui solidifie. L’amitié qui fragilise, qui détruit parfois. L’amitié qui fait taire, l’amitié qui renforce la confiance.

Au-delà de l’émotion qu’il transmet, « Miss Cyclone » est un roman habité, délicat et entier à la fois. Un roman sincère et douloureux qui fait écho à la vie, aux choix que l’on fait ou auxquels on doit se soumettre sans jamais oublier de vivre.

NOTE 4/5

Miss Cyclone de Laurence Peyrin, Editions Calmann-Levy, 342 pages, 19,50€

One thought on “Miss Cyclone – Laurence Peyrin

Laisser un commentaire